Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 16:02

On nous avait promis que tout irait bien demain, que les bus seraient à l’heure, que Nantes deviendrait une ville où la circulation serait fluide…

Alors que 3 nouvelles lignes de Chronobus entrent en service ce lundi, avec une inauguration officielle ce mardi, voici le bilan que nous pouvons tirer des 7 premières lignes mises en service.

 

Pour Julien Bainvel, Conseiller municipal de Nantes, et les élus du groupe Ensemble pour Nantes, le résultat n’est pas à la hauteur des promesses de la Municipalité, ni des attentes et des besoins des usagers.

 

Il existe néanmoins quelques points positifs dans ce service. La transformation des lignes existantes en lignes Chronobus a permis de rendre accessible aux personnes à mobilité réduite l’ensemble des arrêts desservis. Ceci constitue une avancée très importante.

Il en va de même de l’extension des horaires pour un fonctionnement de 5h à 0h30 sur ces 7 lignes. Un effort doit à présent être mené sur l’ensemble du réseau concernant les horaires durant les périodes de vacances scolaires.

 

Pour Julien Bainvel, la ligne C5 (gare sud-quai des Antilles) est le bon exemple qu’il aurait fallu suivre pour toutes les lignes. En effet, cette ligne dispose d’une voie propre quasiment tout au long de son parcours. Ceci améliorera sans aucun doute ses performances.

 

Malheureusement, les points négatifs sont nombreux.

 

Les engagements sur les temps de parcours n’ont pas été tenus sur les 4 premières lignes mises en service. Faute d’une desserte en voie propre alliée à une gestion de l’automobile par la congestion, les usagers se trouvent régulièrement bloqués dans les embouteillages aux heures de pointe du matin et du soir. Les conducteurs, auxquels on impose des cadences infernales, sont donc dans l’impossibilité de tenir les temps de parcours et de respecter les horaires prévus.

Cette course après le temps dégrade le confort des passagers, en particulier celui des personnes à mobilité réduite. Le haut niveau de performance ne doit pas compromettre la qualité du transport…

Par ailleurs, les lignes de Chronobus n’étant que des aménagements sur des lignes existantes, la principale faiblesse du réseau TAN n’est pas corrigée. Le réseau métropolitain reste encore et toujours un réseau en étoile, convergeant en permanence vers le centre ville de Nantes. Cette structuration du réseau ne fait qu’augmenter la congestion du centre ville.

Les dessertes de communes à communes hors Nantes sont inexistantes ce qui n’incite pas nombre d’habitants à délaisser leur voiture au profit des transports en commun.

 

Enfin, le coût de cette opération laisse perplexe. Les élus communautaires ont voté une enveloppe de 54 millions d’euros en avril 2010 pour la mise en service des 7 lignes de Chronobus.

Aujourd’hui, alors que 4 lignes fonctionnent et que 3 autres sont mises en service, la majorité socialiste annonce une dépense de 70 millions d’euros.

Un dérapage de 16 millions d’euros, soit 30% de plus que prévu, alors qu’il reste encore 3 lignes à mettre en place sans qu’aucun calendrier de réalisation ne soit communiqué et que les lignes C5, C6 et C7 nécessiteront sans doute des aménagements et des modifications complémentaires.

 

En conclusion, l’offre présentée ne permet pas de compenser les lourds travaux et les nuisances importantes subis par les habitants.

Le bilan est donc décevant pour les usagers et les abonnés des transports publics. Car leur quotidien est encore bien loin des promesses faites au lancement du projet par Jean-Marc Ayrault. Surtout quand ils doivent, encore en cette rentrée, payer toujours plus pour emprunter le réseau nantais.

 

Pour Julien Bainvel et les élus du groupe Ensemble pour Nantes, le prochain mandat doit être l’occasion de donner un nouveau souffle à l’offre de transport public sur l’agglomération nantaise : création de lignes structurantes en site propre, développement des lignes de rocades, prolongation de lignes existantes…

Les défis à relever sont nombreux pour que les différents modes de transports soient réellement complémentaires. Il est urgent d’arrêter d’opposer les modes et de culpabiliser les usagers.

 

Communiqué diffusé le 26 août 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas