Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 07:52

A voir absolument la prestation exceptionnelle de Patrick Pineau en ce moment au Grand T. Un grand moment de plaisir.

OF 13-11-13

Ouest France - 13-11-2013

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Culture
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:13

Mardi 26 février, j’ai assisté avec beaucoup de plaisir à l’une des représentations de la Revue Bonne Garde. L’édition 2013, parrainée par Smaïn, est une vraie réussite. Bonne Garde à la sauce Hollandaise revient sur tous les grands sujets de l’année passée passant de la danse, au sketch, à la chanson pour terminer par la revue de presse.

 

Forte de ses 130 participants (acteurs, machinistes, intendance, etc.), la Revue fait partie intégrante de l'Association Sportive et Culturelle Bonne Garde située dans le quartier Nantes Sud.

 

Drivée" par 4 dirigeants entraînant l'ensemble de la troupe : le président "André LAMBERTHON", le directeur général "Jean-Yves STEPHANT", le directeur artistique "Jean-Michel COURAUD" assurant également la mise en scène générale avec "Brigitte METIVIER".

 

Cette soirée fut l’occasion de saluer les près de 450 spectateurs, de me rendre en coulisses pour féliciter tous les participants, et d’échanger autour d’un verre avec les nombreux nantais venus assister à cette très belle soirée.

 

Avec ma collègue Sophie Jozan, nous avons passé un très agréable moment et fait une fois de plus de belles rencontres. Nous avons pu discuter avec de nombreux représentants associatifs et habitants de Nantes qui veulent un nouveau souffle pour la ville et l’agglomération.

 

La Revue se produit jusqu’au 31 mars. Il reste quelques places en vente. Alors dépêchez-vous !

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Culture
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 06:29

 

Après un an de travaux, la salle Vasse a ouvert ses portes mercredi 19 septembre pour faire découvrir une salle rénovée et présenter la programmation de l’année.

 

Dotés de 348 places dont 8 pour les personnes à mobilité réduite, la Salle Vasse a été entièrement rénovée : nouvelle scène, nouvelle régie, panneaux acoustiques, nouvelles portes d’entrée, sas incendie… pour un total de 700 000 €.

 

La Compagnie Science 89 qui assure la gestion artistique de la Salle a présenté une programmation riche, diversifiée, s’adressant à tous les publics avec toujours cette promotion des compagnies de la région.

 

Construite en 1884, la Salle Colbert devient propriété de la ville en 1909. A partir de 1918, cette salle est confiée à Francine Vasse qui y dirige une troupe théâtrale jusqu’à la fin des années 1950.

 

C’est en 1984 que la Salle Colbert devient la Salle Vasse. La Compagnie Science 89 gère la salle depuis 2005.

 

Infos et réservations sur : www.sallevasse.fr

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Culture
commenter cet article
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 05:53

J'ai répondu aux questions de SUN la semaine dernière. Le reportage est à écouter grâce au lien suivant : link

N'hésitez pas à réagir.

 

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Culture
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 06:09

J’ai assisté mercredi soir (le 31 mars) à l’avant-dernière représentation des « Galantes Scènes » à l’Opéra Graslin et j’ai passé un moment formidable. 

 

Il s’agit d’une adaptation libre et contemporaine de Arlequin poli par l’amour de Marivaux, et de La Serva Padrona de Pergolesi.

 

Le texte parlé est accompagné par les musiciens, les excellents musiciens de Stradivaria (ensemble baroque de Nantes) comme des récitatifs d’opéra.

 

Comme au 18ème siècle, le drame se joue en alternance avec des intermèdes musicaux. Les airs et duos de Pergolesi, entre autres, sont détournés du contexte de La Serva Padrona et autres œuvres pour commenter et/ou illustrer la commedia dell’arte jouée par les comédiens.

 

Les comédiens sont excellents, les musiciens et chanteurs aussi, et on passe vraiment un moment très agréable pendant lequel on rit beaucoup.

 

Arlekiss, personnage simple, une pure nature, sorti tout droit des forêts, se retrouve entre les mains d’une fée. Elle l’a enlevé, elle en est amoureuse. Madame la Fée, toute puissante, servie par son laquais Trivlich et la camériste Sylvine, a comme projet de civiliser Arlekiss : l’habiller, lui apprendre à parler, à danser.

Mais une idylle naît entre la camériste et Arlekiss. Trivlich, qui depuis longtemps est amoureux de Sylvine, découvre la liaison clandestine. Il est pris entre deux feux : sa fonction auprès de la Fée et son amour pour Sylvine. Quand la Fée, à son tour, surprend les jeunes amants, les choses tournent mal…

 

Un vrai moment qui permet un contact original avec l’opéra. Il y avait de nombreux jeunes, accompagnés de leurs professeurs dans la salle, jeunes qui venaient pour la 1ère fois à l’opéra. Je suis persuadé qu’en rentrant ils ont demandé à leurs parents d’y retourner.

Et contrairement à ce qu’on peut penser, il a des tarifs très attractifs et même des séances gratuites. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet : www.angers-nantes-opera.com

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Culture
commenter cet article
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 08:22

Je viens de terminer la lecture d'un livre que je vous recommande : Les Contes de crimes de Pierre Dubois.
Né en 1945 dans les Ardennes, Pierre Dubois est scénariste de films et de bandes dessinées, il anime régulièrement des émissions sur France 3 Rennes.

Dans Les Contes de crimes, Pierre Dubois détourne les contes de Grimm.

Et si Peter Pan se cachait derrière Jack l'Eventreur ?
Voilà l'une des ténébreuses hypothèses de Pierre Dubois.
Imprégnée des personnages des frères Grimm ou de Charles Perrault, il se livre ici à une réécriture un tantinet diabolique des contes ayant bercé son enfance.
Machiavélique, le mariage improbable des contes de fées avec le roman policier produit des monstruosités, des vengeances fatales de personnages depuis toujours persécutés : Cendrillon, lolita victime d'un prince héritier, la Belle au bois dormant, otage pathétique d'un époux déséquilibré.

Inspirant la mise en scène macabre d'un tueur en série qui opère au cyanure, Blanche-Neige pose une énigme à C. Marmaduke Perthwee, fantasque détective des fées qui sait faire parler les nains de jardin, troublante signature du meurtrier.
Noirs à souhaits, Les Contes de crimes, font aussi entendre un humour sardonique qui fait frissonner.


Repost 0
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 17:20

Humour
Il a créé son spectacle en 2008. Et en moins d'un an, a remporté le prix du jury d'Opération bonnet d'Anne, le "off" de Juste pour rire, en avril dernier. Cyril Guillou, comédien de la compagnie des Contes à rebours et du Théatre des 7 lieues revient en one-man-show cette semaine. "Il écrit des sketches longs qui mettent en scène des dialogues entre lui et un interlocuteur, le public" décrit Philippe Guihéneuf, directeur du TNT.
En première partie, un jeune humoriste montera sur scène.
Avec par exemple Yann Leformal, jeudi un "artiste nerveux et décapant".
Ou Judicaël Mouron vendredi et samedi. L'humoriste s'est fait remarquer par son écriture noire. Il jouera des variations autour de Et quelques euros de plus.

De 5 à 8 €
Du mardi 30 juin au samedi 4 juillet à 21 h au TNT
11, allée de la Maison-Rouge à Nantes
02.40.12.12.28
Site : link

Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 22:00

Hervé, 14 ans, est un ado moyen. Débordé par ses pulsions, ingrat physiquement et moyennement malin, il vit seul avec sa mère. Au collège, il s'en sort à peu près, entouré par ses bons copains.
Sortir avec une fille, voilà qui mobilise toute sa pensée. Hélas, dans ce domaine, il accumule râteau sur râteau, sans toutefois se démonter.
Un jour, sans très bien comprendre comment, il se retrouve dans la situation de plaire à Aurore, l'une des plus jolies filles de sa classe.
Malgré des avances de plus en plus évidentes, Hervé, ne se rend compte de rien.

Voilà rapidement résumé le film de Riad Sattouf présenté en marge du festival de Cannes, lors de la quinzaine des réalisateurs.
C'est un film d'ado, gras, décalé, très deuxième voire troisième degré, mais tellement drôle.
1h30 de film très très drôle.

Vraiment à voir. C'est bientot la fête du cinéma avec des places à 3 euros pendant une semaine. Ca vaut le coup si vous aimez les films pas trop intellos. Dans son genre, c'est une vraie réussite.




Repost 0
27 mai 2009 3 27 /05 /mai /2009 06:20

Hier soir, j'étais invité à un concert de musique classique dans le cadre du Printemps des Arts, festival baroque qui fête cette année son 25ème anniversaire. Ce festival reconnu en France, en Europe et à l'étranger permet de découvrir la musique baroque dans des lieux assez inhabituels : Château des ducs de Bretagne, Cathédrale, Manufacture, FNAC, Médiathèque ... pour Nantes mais aussi dans d'autres villes de la région (Saint-Nazaire, Angers, La Barre-de-Monts ...).

J'ai donc assisté à un concert de deux heures donné par le Quatuor Kuijken (composé de Sigiswald Kuijken et François Fernandez au violon, Marleen Thiers à l'alto et Wieland Kuijken au violoncelle).
Deux heures au Musée des Beaux Arts de Nantes. Deux heures de bonheur et d'enchantement. Deux heures qui sont passées si vite.

Deux heures pendant lesquelles le quatuor a interpreté les 6 quatuors de l'opus 76 "Erdödy". Précédant d'un an son oratorio La Création, l'opus 76 de 1797, dédié au comte Erdödy, forme l'une des deux plus prestigieuses et la dernière série de six quatuors de Haydn. On y décèle son assurance aussi considérable que sa modestie personnelle.

Si cela vous intéresse, le Festival continue jusqu'à fin juin et le concert auquel j'ai assité hier soir sera diffusé sur France Musique les 2 et 3 juillet prochain à 9h05 (98.9 à Nantes).

Printemps des Arts :
Réservation : 02.40.20.69.70
Site : link

Repost 0
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 15:57

J'ai assisté hier soir à la Salle Paul Fort à Nantes à un concert de Vincent Delerm.
J'avais déjà eu l'occasion de le voir à La Cigale à Paris il y a un peu plus de deux ans.
Et c'est un nouveau spectacle, totalement différent des précédents, qu'il nous a présenté.
Un vrai spectacle qui fait la part belle au cinéma (Truffaut, Allen, Ardant ...) et dans lequel Delerm mêle l'humour à l'émotion.
Vraiment un vrai plaisir de le revoir. Et pourtant je suis un peu déçu de son 4ème album. Mais hier soir sur scène j'ai apprécié ses nouvelles chansons. Accompagné de deux musiciens sachant jouer de tous les instruments, Vincent Delerm a assuré le show pendant près de deux heures.
Vivement son prochain concert.
Bravo Vincent !
Et merci à la Salle Paul Fort de nous accueillir si bien. Une vraie salle de spectacle de quartier à taille humaine qui permet de créer une certaine intimité entre l'artiste et son public.

Repost 0

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas