Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 17:30

A l’occasion de l’inauguration de la Place Graslin, Julien BAINVEL, Conseiller municipal de Nantes note des aménagements de qualité qui viennent embellir la place.

Si cet espace retrouve sa vocation de place, Julien Bainvel regrette que la circulation y soit encore autorisée. Contrairement aux promesses faites par l’actuelle majorité, la Place Graslin n’est pas piétonne.

Des potelets viennent gâcher le paysage pour permettre la circulation descendante de voitures et montante de bus. La sécurité des piétons est  en jeu.

La Place Graslin avait pourtant vocation à devenir un grand espace piéton.

 

De plus, malgré la présence de fleurs, l’espace apparaît là encore trop minéral. Julien Bainvel reste très attaché à la présence du vert dans la ville. Des arbres auraient pu être plantés, des parterres de fleurs disposés, il faudra se contenter des pavés.

 

Mais le vrai sujet, c’est que malheureusement, cette nouvelle place, aussi belle soit-elle, ne résoudra pas les problèmes du centre ville de Nantes.

Malgré l’extension du périmètre piéton, le constat est sans appel : diminution du chiffre d’affaires des commerces, diminution du nombre de piétons dans le centre ville, manque de places de stationnement.

Rien n’est fait par l’équipe actuelle pour dynamiser le centre ville et contrer la concurrence des centres commerciaux de la périphérie. Le boycott de la cérémonie d’inauguration par l’association des commerçants du centre ville en est une parfaite illustration.

 

 

Pourtant, l’avenir du centre ville de Nantes, son accessibilité, son attractivité, son dynamisme devraient figurer au rang des priorités des élus majoritaires.

 

Des solutions pour sauver le centre ville existent :

-         créer des places de stationnement en lisière du centre ville piéton ;

-         revoir intégralement le plan de circulation ;

-         créer de nouveaux espaces commerciaux adaptés pour attirer des enseignes locomotives ;

-         autoriser l’ouverture des commerces deux dimanches avant noël et pourquoi pas dans le respect de la loi actuelle (5 dimanches par an) 2 ou 3 dimanches pendant les soldes ;

-         soutenir des évènements festifs dans le centre ville ;

-         fidéliser la clientèle,

-        

 

L’avenir du centre ville est clairement posé.

Si les aménagements de la Place Graslin sont réussis, ils sont loin de résoudre les difficultés de notre centre ville.

Or, la ville de demain ne peut abandonner son centre au profit des centres commerciaux de la périphérie.

Nantes mérite un centre ville dynamique, attractif et compétitif.

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 17:27

Alors que des accusations planent sur Jean-Pierre Fougerat, Député PS, Maire de Couëron, Vice-président de Nantes Métropole, on entend la candidate socialiste à Nantes promettre de faire de la politique autrement, de renouveler les pratiques.

Sa jeunesse justifierait la crédibilité de cette proposition.

Loin de moi l’idée de participer au « tous pourris ».

Contrairement, à bon nombre d’idées reçues, être élu local ne rapporte pas, financièrement en tout cas. Ce mandat qui donne parfois droit à une indemnité, n’est pas facile. La réaction de Dominique Voynet en est une illustration.

 

Mais force est de constater que certains ici ou là, de toutes tendances, fraudent, trichent, dépassent les limites.

A cela plusieurs raisons :

L’habitude, qui tient pour beaucoup à la longévité politique. Comment ne pas accepter une invitation après 20, 25 ou 30 ans de vie politique. Après tant d’années, la vigilance de certains faiblit.

Le cumul certainement : être élu dans différentes collectivités, être élu à plein temps éloigne, qu’on le veuille ou non de la réalité, d’une certaine normalité.

 

Mais changer les pratiques politiques ça veut dire quoi ? Car Mme Rolland nous le promet ! Et pourtant, elle cumule les mandats : 1ère adjointe au Maire de Nantes, Vice-présidente de Nantes Métropole, Conseillère générale.

Pour démontrer sa modernité, elle a présenté 100 ambassadeurs.

A priori, bon coup de communication, et pas une mauvaise idée.

Mais n’y a-t-il pas mélange des genres, lorsqu’un Président d’association financée par la Ville soutient la candidate de la majorité sortante ?

N’y a-t-il pas des risques de « pression » lorsque le directeur d’une structure subventionnée par la ville s’engage pour cette même candidate. ?

Ne peut-il pas y avoir de suspicions de « récompenses » pour un organisme dont le Président soutient cette candidate ?

 

Changer les pratiques, c’est être honnête, transparent.

Changer les pratiques, c’est surtout parler du fond, du projet, du programme.

Que voulons-nous pour Nantes et ses habitants, pour le quotidien et pour l’avenir ?

 

Changer les pratiques cela ne se promet pas, cela se prouve.

Mme Rolland par chacun de ses actes, nous prouve qu’elle est, sciemment ou on, complice d’un système.

 

En cumulant, en étant soutenue par des personnes dont l’activité dépend (pour partie au moins) de financement de la Ville, elle est l’otage de ce système.

 

Ce système qui asphyxie la démocratie nantaise.

Ce système qui place dans les structures, publiques, parapubliques, et même associatives, des proches, des membres de la famille, des militants.

Combien d’élus ont-ils un lien de parenté avec un autre élu, ou avec un agent de telle ou telle collectivité ou structure dépendant de près ou de loin de la Ville ? La liste est longue, trop longue !

Ce système qui crée le doute, et renforce les extrêmes.

 

Changer les pratiques consisterait à être courageux et à changer ce système. Je ne crois pas que Mme Rolland puisse et veuille le faire.

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 07:26

PO 15-11-13

Presse Océan - 15-11-2013

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 09:44

Julien Bainvel, Conseiller municipal de Nantes, intervient à nouveau sur la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à Nantes

 

Parents, professeurs des écoles, ATSEM, animateurs du périscolaire, enfants, tous expriment à leur manière une réalité vécue dans les écoles. La réforme des rythmes scolaires, imposée sans concertation, ni préparation par la 1ère adjointe au Maire de Nantes, est très mal appliquée.

 

Dans certaines écoles les choses se passent bien, avec des projets de qualité.

Mais force est de constater que la réforme est, d’une manière générale, très mal appliquée.

 

Fatigue des enfants, réforme inadaptée à la maternelle, absence de contenus dans les projets, multiplication des intervenants au cours de la journée, cloisonnement des responsabilités entre la ville et l’éducation nationale, et pour finir grève à répétition : voilà ce que les Nantais retiennent de la réforme des rythmes scolaires.

 

Pendant ce temps, que fait donc la 1ère adjointe chargée de l’Éducation, silencieuse depuis la rentrée scolaire ?

Le déni de réalité de la ville de Nantes et le silence de Mme ROLLAND ne sont pas acceptables.

 

Aussi Julien BAINVEL propose :

-          que la restauration soit assurée dans les écoles le mercredi midi pour tous les enfants même ceux n’étant pas inscrits dans les centres de loisirs l’après midi.

-          que des places supplémentaires soient ouvertes en accueil de loisirs afin de pouvoir accueillir tous les enfants le mercredi.

-          qu’un diagnostic des projets et activités périscolaires proposés aux élèves soit lancé afin de définir les bonnes pratiques et d’apporter des réponses concrètes en s’inspirant de ce qui fonctionne.

-          que le contenu des projets périscolaires de chaque école soit revu.

-          que la 1ère adjointe assume ses responsabilités et qu’elle remette à plat ce dossier.

 

Chacun comprend bien l’objectif de cette réforme mais tout le monde dénonce les méthodes utilisées pour la mettre en œuvre.

Entre précipitation et impréparation, Mme ROLLAND doit prouver qu’elle est capable de reconnaître ses erreurs. Sinon, il est urgent qu’elle renonce à se présenter à la Mairie de Nantes.

 


Communiqué diffusé le 14/11/2013

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 14:54

Le Point 07-11-13

Le Point - 07-11-2013

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 13:23

La Commission Nationale d'Investiture a désigné la tête de liste de l'UMP pour les prochaines élections municipales à Nantes en la personne de Laurence GARNIER. Dès hier soir, j’ai félicité ma collègue pour sa nomination et lui ai souhaité bonne chance dans son combat à venir.

 

J'éprouve naturellement de la déception.

J'avais l'ambition de représenter ma famille politique dans un combat important pour les Nantais. Je pensais pouvoir porter un projet ambitieux et rassembleur.

La CNI en a décidé autrement. Je prends acte de cette décision.

 

Je n'ai aucun regret, aucune amertume.

Ces mois de campagne interne auront été très enrichissants et très bénéfiques. J'en sors plus fort, et plus déterminé que jamais à poursuivre, sous une forme ou sous une autre, mon engagement aux côtés et pour les Nantais.

 

Aujourd'hui, l’heure est au rassemblement de notre famille politique, à l’ouverture vers le centre et la société civile.

Pour ma part, je ne revendique rien, je ne réclame rien. Le temps est au rassemblement et à la construction d’un projet mobilisateur, fédérateur et moderne.

L'avenir dira quelle sera ma place dans le combat à venir.

Quoiqu'il arrive je poursuis mon mandat de conseiller municipal et de conseiller communautaire.

 

Enfin, je remercie tous mes compagnons de route, élus, militants, hommes et femmes de tous milieux socio-professionnels qui m'ont soutenu avec force et conviction. Je remercie également celles et ceux qui, de toutes tendances politiques, m’ont témoigné leur soutien après l’annonce de la CNI.

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 06:51

Suite à la publication des premiers chiffres du Voyage à Nantes, Julien Bainvel, Conseiller Municipal de Nantes et Secrétaire National de l’UMP, tient à réagir.

 

Sans surprise, pour l’organe officiel de communication en charge du tourisme, les résultats sont bons et Nantes attire toujours plus de touristes : Jean Blaise tient à féliciter chaleureusement Jean Blaise pour la qualité du travail effectué.

 

Pourtant, en y regardant de plus près, tout n’est pas rose autour de la ligne verte.

 

Tout d’abord, quelle crédibilité accordée aux chiffres présentés. Le nombre de visiteurs indiqué et le montant des dépenses résultent d'extrapolations purement théoriques, calculées selon la même méthode qu'en 2012, pas moins sujettes à caution aujourd'hui qu'hier. Le montant pris pour base de l'extrapolation, celui de la taxe de séjour, est objectif... mais il n'est même pas dit qu'il soit comparable d'une année sur l'autre puisque la méthode utilisée pour la recueillir vient de changer. Et l'évolution de cette taxe telle que l'indique Le Voyage à Nantes lui-même ne révèle en juillet-août aucun bond spécial des visites qu'on pourrait attribuer au VAN. Car il faut rappeler que durant l’été ont eu lieu de nombreux congrès, un rassemblement cyclotouristes, les manifestations autour de la Capitale Verte Européenne…

 

Les chiffres sont d’autant plus surprenants que d’autres indicateurs laissent entendre une perte de vitesse : les machines de l’île dans le même temps ont perdu 16 % de visiteurs, les rues de Nantes n’étaient pas noires de monde cet été, les chiffres de fréquentation hôteliers sont contradictoires et les commerçants du centre-ville souffrent toujours autant victimes des travaux et de la concurrence de la cantine.

 

Pour Julien Bainvel, le Voyage à Nantes reste une communication politique savamment orchestrée. Les outils de comptage sont insuffisants (comment arrive-t-on à 440.000 visiteurs au Jardin des Plantes ?) et pas assez élaborés. Il n’y a aucune différenciation entre les visites actives (visiteurs se déplaçant pour voir une œuvre) et passives (visiteurs se déplaçant pour un autre objet, ce qui était particulièrement le cas autour des œuvres présentées dans le centre de Nantes). Enfin, les chiffres varient selon les publications de Nantes Métropole et il n’est pas à exclure qu’ils soient modifiés a posteriori à l’instar des chiffres de 2012.

 

Julien Bainvel regrette la volonté de la Municipalité de politiser un tel sujet. Mais l’utilisation de chiffres de fréquentation et de retour sur investissement obscurs en raison du manque de transparence des modes calculs ne permet pas le débat démocratique. Il propose dont de créer une commission indépendante en charge de définir des critères objectifs de comptage puis d’évaluer la fréquentation touristique de la ville de Nantes.

 

 

Communiqué diffusé le 9 octobre 2013

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 16:47

Suite aux déclarations de Johanna  Rolland, candidate aux élections municipales, Julien Bainvel, Conseiller municipal de Nantes et Secrétaire national de l'UMP, met en doute ses bonnes intentions fiscales.

 

Il rappelle que les élus du Parti Socialiste sont drogués à la dépense publique et à son corolaire, la hausse des impôts.

Ainsi, chaque jour le Gouvernement, duquel la Municipalité est totalement solidaire, multiplie les augmentations d’impôts et l’élargissement de la base fiscale (des centaines de milliers de Français doivent dorénavant payer l’impôt sur le revenu et pas conséquent la taxe d’habitation).

Le budget 2014 de l’État se résume ainsi à plus d’impôts et à une explosion de la dette. Pas de pause fiscale, ni pour les ménages (+ 12 milliards d’impôts a minima), ni pour les entreprises (+ 3 milliards au moins).

 

D'autre part, déjà en 2008 la liste sur laquelle figurait la candidate PS s’était engagée à la stabilité fiscale. Le résultat le voici : un reniement des promesses électorales, une augmentation importante de la fiscalité (taux : + 9,5 %) et Nantes parmi le peloton de tête des villes dont la taxe foncière a le plus augmenté depuis 2008 : + 27 % !

 

Johanna Rolland, héritière de Jean-Marc Ayrault, ne s'est donc pas convertie à la modération fiscale. Elle tente simplement de se démarquer de son héritage et d’endiguer la volonté des Nantais d’exprimer leur ras le bol fiscal en mars prochain.

 

Avec Julien Bainvel, changez de point de vue sur la politique fiscale. Il s’engage au gel des taux d’imposition sur l’ensemble du mandat.

 

Il réagit également aux propos de l'adjoint aux finances qualifiant de "bidons" les chiffres annoncés par l'UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière). Monsieur Bolo semble oublier que toutes les collectivités socialistes percevant la taxe foncière ont augmenté son taux depuis 2008.

Il est étrangement frappé d'amnésie alors qu'il siège, en bon opposant au cumul des mandats, à la ville, à la métropole et au Conseil général. Les chiffres présentés par l'UNPI sont des chiffres agrégés et présentent la hausse de la taxe foncière pour un propriétaire nantais depuis 2008.

 

 

Communiqué diffusé le 9 octobre 2013

 

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 06:16

PO 03-10-13

Presse Océan - 3/10/2013

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 15:27

Retrouvez le dossier de l'Express consacré à la place des familles à Nantes.

Sujet important bien sûr pour l'avenir et le développement de notre ville.

De nombreux points positifs, quelques points négatifs et des choses à améliorer pour rendre la vie des familles plus facile au quotidien.

Dans ce dossier, j'émets deux propositions concrètes pour simplifier la vie des familles.

La campagne sera l'occasion de revenir plus largement sur ce dossier et de dévoiler mon Plan Familles.

 

L'Express 1 24-09

 

L'Express 2 24-09

 

L'express - 24/09/2013

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas