Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 11:11

Il y a certains sujets dont le Maire refuse de parler. L’avenir du Carnaval de Nantes en fait partie.

 

Vendredi en Conseil municipal alors que nous examinons les dossiers culturels, j’interroge le Maire dans ces termes :

« Monsieur le Maire, je ne vous étonnerai pas en vous disant que les Nantais se posent beaucoup de questions sur l’avenir du Carnaval. Le défilé était prévu ce dimanche 3 avril. D’après ce que nous lisons dans la presse, celui-ci n’aurait pas lieu. Aujourd’hui, il est grand temps de vous exprimer.

Quel avenir pour le Carnaval ?

Aura-t-il lieu en 2011 ?

Si oui, à quelles dates ?

Quelles solutions financières ?

Quelles places pour les bénévoles ?... »

 

A l’issue de mon intervention, ce n’est pas le Maire qui répond, mais Jean-Louis Jossic, adjoint à la culture. Il me demande « d’arrêter mes âneries » et me dit qu’il ne répondra pas à mes questions, car il sera interrogé à la fin du Conseil par un membre de la majorité.

 

 

Comme promis, un élu de la majorité a donc interrogé M. Jossic en toute fin de Conseil municipal. Celui-ci a simplement indiqué que deux hypothèses étaient à l’étude : un report en 2011 ou un report en 2012. Puis le Maire a mis fin au Conseil municipal refusant explicitement de me donner la parole pour poser des questions.

 

Comment le Maire de la 6ème ville de France peut-il mépriser autant la démocratie ?

 

Sans doute plus grave que cela : comment peut-il tuer ainsi le Carnaval ? Car j’ai bien compris. 2011 n’aura pas de Carnaval. Pour la 1ère fois depuis 1947 !!!

 

Comment le Maire a-t’il pu laisser la situation dégénérer à ce point avec au final un tel résultat ?

 

Comment la Ville qui est le financeur principal de l’association organisatrice a-t-elle pu pendant des années ne pas contrôler les comptes ?

L’adjoint nous explique que ce n’est pas de leur faute, que le commissaire aux comptes a menti. Mais alors, pourquoi la Ville n’a-t-elle pas encore porté plainte contre ce commissaire ?

Si la ville a été trompée, si le commissaire aux comptes a effectivement joué avec l’argent du contribuable nantais, pourquoi la Ville de Nantes et son Maire n’intentent-ils aucune action en justice pour demander réparation du préjudice subi ?

 

Ou est-ce que derrière ce dossier, il y a la révélation que le Maire de Nantes n’est plus capable de bien gérer sa Ville ?

 

A-t-il à ce point perdu le sens de l’argent, a-t-il à ce point perdu tout contact avec la culture populaire, gratuite, anti bling-bling, pour ne pas comprendre que l’absence de Carnaval est un véritable crève-cœur pour des milliers de Nantais, mais également pour des milliers de non Nantais ?

500 000 spectateurs à chaque édition ! Et combien d’enfants seront-ils privés cette année de cet événement joyeux ?

 

Car les premières victimes sont les enfants. Les premières victimes sont les Nantais. Ces Nantais qui ont payé pour le Comité des fêtes (190 000 € en décembre 2010) et qui ont payé pour son remplaçant NEMO (450 000€ en février 2011) pour au final ne pas avoir de Carnaval. C’est cher payer l’annulation !

 

Les carnavaliers, ces bénévoles, qui ne comptent pas leurs heures pour assurer le spectacle, eux aussi sont les victimes de cette mascarade.

 

Mais le pire dans toute cette histoire, c’est que les chars sont prêts, ou presque. Que les reines du Carnaval sont élues. Que les troupes musicales sont fin prêtes.

 

 

Depuis son élection en 1989, le Maire a fait de la culture l’un des axes de développement de notre Ville. Depuis sa réélection en 2008, il a décidé d’enclencher la vitesse supérieure et de faire de 2012, une année culturelle exceptionnelle. Dans le même temps, le Carnaval, manifestation la plus populaire et mobilisatrice de Nantes, est annulé.

Le Musée des Beaux Arts et le Musée Dobrée seront fermés !

 

Tout cela prend vraiment une très mauvaise direction.

 

Monsieur le Maire, remettez l’intérêt des Nantais au centre du jeu, pensez à ces milliers d’enfants qui attendent le Carnaval et mobilisez-vous à 100% pour que cette manifestation ne soit pas purement et simplement enterrée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas