Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 06:51

Suite à la publication des premiers chiffres du Voyage à Nantes, Julien Bainvel, Conseiller Municipal de Nantes et Secrétaire National de l’UMP, tient à réagir.

 

Sans surprise, pour l’organe officiel de communication en charge du tourisme, les résultats sont bons et Nantes attire toujours plus de touristes : Jean Blaise tient à féliciter chaleureusement Jean Blaise pour la qualité du travail effectué.

 

Pourtant, en y regardant de plus près, tout n’est pas rose autour de la ligne verte.

 

Tout d’abord, quelle crédibilité accordée aux chiffres présentés. Le nombre de visiteurs indiqué et le montant des dépenses résultent d'extrapolations purement théoriques, calculées selon la même méthode qu'en 2012, pas moins sujettes à caution aujourd'hui qu'hier. Le montant pris pour base de l'extrapolation, celui de la taxe de séjour, est objectif... mais il n'est même pas dit qu'il soit comparable d'une année sur l'autre puisque la méthode utilisée pour la recueillir vient de changer. Et l'évolution de cette taxe telle que l'indique Le Voyage à Nantes lui-même ne révèle en juillet-août aucun bond spécial des visites qu'on pourrait attribuer au VAN. Car il faut rappeler que durant l’été ont eu lieu de nombreux congrès, un rassemblement cyclotouristes, les manifestations autour de la Capitale Verte Européenne…

 

Les chiffres sont d’autant plus surprenants que d’autres indicateurs laissent entendre une perte de vitesse : les machines de l’île dans le même temps ont perdu 16 % de visiteurs, les rues de Nantes n’étaient pas noires de monde cet été, les chiffres de fréquentation hôteliers sont contradictoires et les commerçants du centre-ville souffrent toujours autant victimes des travaux et de la concurrence de la cantine.

 

Pour Julien Bainvel, le Voyage à Nantes reste une communication politique savamment orchestrée. Les outils de comptage sont insuffisants (comment arrive-t-on à 440.000 visiteurs au Jardin des Plantes ?) et pas assez élaborés. Il n’y a aucune différenciation entre les visites actives (visiteurs se déplaçant pour voir une œuvre) et passives (visiteurs se déplaçant pour un autre objet, ce qui était particulièrement le cas autour des œuvres présentées dans le centre de Nantes). Enfin, les chiffres varient selon les publications de Nantes Métropole et il n’est pas à exclure qu’ils soient modifiés a posteriori à l’instar des chiffres de 2012.

 

Julien Bainvel regrette la volonté de la Municipalité de politiser un tel sujet. Mais l’utilisation de chiffres de fréquentation et de retour sur investissement obscurs en raison du manque de transparence des modes calculs ne permet pas le débat démocratique. Il propose dont de créer une commission indépendante en charge de définir des critères objectifs de comptage puis d’évaluer la fréquentation touristique de la ville de Nantes.

 

 

Communiqué diffusé le 9 octobre 2013

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas