Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 06:42

Le voeu pour la définition d'une gouvernance responsable et citoyenne du sport professionnel a été adopté à l'unanimité lors du Conseil municipal.

 

Soutenant pleinement l'actionnariat populaire et les actions de l'association A la Nantaise, je suis intervenu pour noter que ce sujet faisait consensus dans l'ensemble du Conseil municipal. J'ai ajouté qu'il n'aurait pas été inutile d'inscrire clairement que la Conseil municipal soutenait l'actionnariat populaire. Mais ce voeu est une avancée importante.

A présent ce qui compte c'est le passage à l'acte. J'ai donc rappelé mon souhait que le jour où un repreneur se présentera, la ville de Nantes pèse de son poids dans les négociations pour mettre les supporteurs à la table des négociations. En effet, propriétaire des infrastructures de la Jonelière et du stade de la Beaujoire, la ville a un pouvoir considérale.

 

 

 

 

 

 

Vœu pour la définition d’une gouvernance responsable et citoyenne du sport professionnel

 

Considérant que dans l’ensemble de l’Europe le sport professionnel souffre de modèles financiers instables, de faibles structures de gouvernance et d’un manque de démocratie,

Considérant aussi que la plus populaire des disciplines, le football professionnel, est engagée dans une spirale de circulation d’argent difficilement contrôlée, de modèles économiques et financiers qui aboutissent à une accumulation de déficits considérables et d’inflation salariale irraisonnée, et que ces dérives déteignent déjà sur d’autres disciplines,

Considérant que les collectivités locales subissent les conséquences de telles pratiques sous la forme de pressions visant à accompagner cette course effrénée de l’argent causée par un libéralisme sans retenue, ou encore à construire des installations dont les normes impératives sont exigées par des fédérations ou organisations hors de toute procédure démocratique,

Les élus du Conseil municipal de Nantes, très attachés à la dimension culturelle et patrimoniale du sport, soutiennent tous les efforts qui permettent de maîtriser ces dérives, par exemple sous la forme du « fair-play financier » défendu par Michel Platini, Président de l’UEFA, qui propose que les clubs ne peuvent dépenser plus que ce qu’ils gagnent, ou bien sous la forme du « salary-cap » qui fixe la masse salariale à ne pas dépasser par les clubs, ou encore sous la forme de contrôles de gestion accentués émanant des instances de régulation des fédérations à l’instar de la Direction nationale du contrôle de gestion.

Ainsi le 10 novembre 2011, les députés européens ont adopté en Commission le rapport Fisas sur la dimension européenne du sport, incluant deux amendements qui ont permis de mettre l’accent sur la nécessité d’impliquer le public et les supporters dans les processus de décision des clubs sportifs professionnels, afin de promouvoir en leur sein la bonne gouvernance et la citoyenneté active. Et le Parlement européen, réuni en session plénière à Bruxelles, a, en février dernier, affirmé très nettement son soutien aux principes de l’actionnariat populaire.

Dans ce même esprit, sensibles à ces propositions innovantes, attachés aux valeurs du sport comme puissants vecteurs d’éducation, d’intégration et de cohésion sociale, les élus du Conseil municipal de Nantes suivent avec intérêt les réflexions et les actions locales en faveur de la définition d’une gouvernance responsable et citoyenne du sport professionnel et invitent l’Etat et les organisations du football en particulier à faire connaître leurs intentions sur ces régulations nécessaires.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas