Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 09:10

Monsieur le Président,

Mes chers collègues,

 

Actuellement basé sur le site de la Morrhonnière à Nantes, l’Opérateur Public de Collecte des déchets va déménager au profit du service public des archives de la Ville de Nantes et de la Communauté urbaine. Les 80 camions du service vont être répartis sur 3 dépôts qui seraient situés sur la Prairie de Mauves, sur la route de Sainte-Luce et dans le bas Chantenay, livrés respectivement en 2012, 2013, et 2014. 

 

Nous souhaiterions avoir des informations financières relatives à ce projet, informations absentes de la délibération.

 

Par ailleurs, ce redéploiement de l’opérateur de collecte sur trois sites différents a provoqué de vives réactions de la part des personnels. Nous souhaiterions savoir quelles réponses ont été ou vont être apportées aux agents.

 

Nous souhaiterions également avoir quelques précisions sur le phasage de ces opérations de transferts des personnels et des véhicules sur les différents sites.

 

Enfin cette délibération est pour nous l’occasion de commenter le plan déchets que vous avez présenté lundi dernier. Si l’on peut se féliciter d’un tel outil, on ne peut que regretter le manque d’ambition qu’il affiche. Il est très surprenant de se satisfaire d’une situation dans laquelle, alors même que nous sommes presqu’en 2010, et que s’ouvre le sommet de Copenhague, le tri sélectif ne soit toujours pas développé dans l’ensemble de l’agglomération de la sixième ville de France.

 

Ce plan déchets n’est en réalité que la présentation d’annonces faites quelques semaines plus tôt par Jean-Pierre Fougerat. De l’art de recycler de vieilles annonces qui n’ont pour objectif que de retarder et repousser les dates de mise en œuvre d’actions pourtant indispensables.

 

Tri’Sac : maintien d’un système critiquable

Comme cela a déjà été souligné, le système Tris Sac, toujours en cours de mise en place sur Nantes, n’est pas un système satisfaisant. En effet, il présente un coût élevé (20% de plus qu’une collecte classique) pour des rendements médiocres. La Commission locale d’information et de surveillance estime que sur 100 tonnes de sac arrivant à Valoréna, 10 tonnes de sacs jaunes sont redirigées vers l’usine Arc-en-Ciel de Couëron, où sont triés les déchets recyclables. « Au final, moins de 7 tonnes sont recyclées, ce qui est loin d’être satisfaisant ».

Trop fragiles, beaucoup de sacs se déchirent au déchargement et faute de pédagogie, beaucoup d’habitants n’ont pas encore acquis le réflexe Tri’sac.

 

Enfin, les annonces de Jean-Pierre Fougerat, confirmées par ce plan déchets, repoussent la prochaine extension du tri’Sac à 2013. La majorité de Nantes Métropole confirme ainsi son manque d’ambition environnementale. Rappelons que vous aviez pourtant promis pendant la campagne de généraliser la collecte sélective à tout Nantes avant fin 2010 (il s’agissait de la proposition 61 de votre programme)

Une gestion approximative des équipements

L’annonce de l’abandon d’un nouveau centre de tri à proximité de l’usine Valoréna témoigne à la fois des problèmes financiers de Nantes Métropole et prouve la légèreté des décisions prises par la majorité : 27 millions d’euros étaient en effet prévus pour ce projet. Aujourd’hui, vous annoncez « seulement » l’extension de l’usine Valoréna pour 13 millions d’euros.

 

Le compostage :

Dans le domaine du compostage, Nantes Métropole accumule une fois encore les retards. En effet, on envisage seulement à présent de proposer une subvention à l’achat des composteurs, après avoir expérimenté dans les communes d’Orvault et de Bouguenais, la distribution des composteurs, où la satisfaction a été générale parmi les habitants et où on a constaté une réduction de 7% du volume d’ordures ménagères résiduelles (l’objectif était de 4 à 5 %). Ce nouveau dispositif, qui existe depuis des années dans de très nombreuses intercommunalités, devra également être accompagné d’une formation à l’utilisation du composteur.

 

Les élus du Groupe Équilibre et Démocratie rappellent que le compostage domestique (individuel et collectif) est indispensable pour réduire les tonnages et permettre de réduire les coûts de traitement des déchets à la charge de la collectivité.

 

Nous dénonçons votre manque d’ambition depuis le début du mandat. Nous avons formulé un certain nombre de propositions constructives pour améliorer sensiblement notre environnement. Pourquoi refuser les propositions venant de notre Groupe ?

 

 

A présent, il convient de revoir votre plan déchets pour faire du tri, de la réduction de la production de déchets, de la valorisation et du compostage domestique de véritables priorités.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas