Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 11:59

Je ne connais pas François Hollande. La seule chose objective que je connaisse de cet homme, c’est qu’il est Président du Conseil général le plus endetté de France.

 

En revanche, je connais très bien celui que l’on présente comme premier ministrable en cas de victoire socialiste : Jean-Marc Ayrault.

Et je sais ses valeurs, je sais le logiciel politique qui guide ses décisions.

 

Le Maire de Nantes fait de la dépense, et de la dépense publique uniquement, le B.A-BA de sa politique.

Rien n’est trop cher, rien n’est trop coûteux pour lui.

La gestion de la dette, l’explosion du déficit ne sont pas des sujets qui l’intéressent.

La création d’emplois publics est à l’inverse une des priorités de son action depuis 25 ans à Nantes et Nantes Métropole. Ces emplois sont pour partie très utile mais pour une autre discutable alors que leur coût pour la collectivité durera toute la vie de l’agent, bien après son départ en retraite.

 

L’autre aspect que je connais trop bien, c’est ce qu’on pourrait appeler le système Ayrault.

Comment celui qui place ses proches, ses amis à la tête de tous les organismes publics et para-publics ose-t-il critiquer le Président qui a nommé des hommes et des femmes de Gauche à des postes clefs de la République : à la Cour des Comptes, au Conseil constitutionnel et même au Gouvernement.

 

Comment celui qui traite ses oppositions par le mépris, allant jusqu’à imaginer créer un fichier des opposants notoires, peut-il prétendre être plus républicain qu’un homme qui a offert la présidence de la commission des Finances de l’Assemblée au Parti socialiste, permis le contrôle des comptes de l’Elysée par la Cour des Comptes, créé un statut officiel aux groupes parlementaires d’opposition avec des droits spécifiques, étendu la procédure d’avis préalable aux nominations du Président… ?

 

Il reste quelques jours avant le 2ème tour de cette élection.

Quelques jours seulement pour expliquer encore et encore que l’enjeu des jours, des semaines, des années à venir, c’est la dette. La réduction de ce déficit abyssal n’est pas une possibilité parmi d’autres.

Elle est la seule solution pour sauver notre protection sociale, notre système éducatif, notre système de santé, pour redonner la confiance aux marchés financiers, retrouver la voie de la compétitivité.

 

Quelques jours seulement pour convaincre que la seule solution c’est la réduction des dépenses publiques, c’est faire des choix pendant que nous en avons encore le temps et la possibilité.

Sinon nous n’aurons plus le choix : comme en Grèce, en Italie, en Espagne, nos pensions de retraite seront réduites, les salaires de nos enseignants, de nos infirmiers, de nos policiers… seront amputés d’au moins 20%, la Sécurité sociale sera démantelée, les minima sociaux disparaitront…

 

Pendant ces quelques jours, les deux candidats devront donc s’expliquer, détailler leurs projets, leurs programmes, leurs solutions concrètes.

Monsieur Hollande refuse les 3 débats proposés par Monsieur Sarkozy.

Il avait pourtant accepté 3 débats pour la primaire socialiste. La France et les Français méritent ces débats pour se prononcer en toute connaissance de cause et pour être certains de n’avoir rien à regretter par la suite.

 

Pour ma part, j’appelle les Nantaises et les Nantais à voter pour le seul candidat capable de prendre des décisions courageuses, même si impopulaires, le seul homme capable de se faire entendre et respecter par nos partenaires européens, le seul Président capable d’affronter la crise et de réduire la dette, véritable fléau de notre société,  le seul qui connaisse réellement la situation dans laquelle se trouve la France et qui lutte chaque jour depuis 4 années pour empêcher que notre Nation n’explose.

 

J’appelle chacun  à prendre conscience des enjeux.

Il ne s’agit pas de voter pour le plus sympathique, celui qui a perdu le plus de poids, ou celui qui fait le plus de sport. Il s’agit de l’avenir de la France.

 

Pour moi, sans ambiguïté, avec conviction et détermination, cet homme c’est Nicolas Sarkozy.

 

 

 

 

 

 

-

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas