Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 06:51

Julien Bainvel, Conseiller municipal de Nantes, prend acte du passage de deux tronçons du périphérique nantais à 70 km/h.

 

Cette mesure en vigueur entre la Porte de Gesvres et la Porte de Carquefou et entre le Pont de Cheviré et la Porte de Bouguenais doit permettre de mieux réguler le trafic routier d’un périphérique saturé aux heures de pointe et de réduire la survenance d’accidents sur ces portions.

 

Il rappelle également que la réduction de la vitesse sur le périphérique permettra une limitation des nuisances sonores ainsi qu’une amélioration de la qualité de l’air.

 

Pour autant, cette mesure utile n’est pas suffisante.

 

En effet, pour améliorer les conditions de vie des nombreux habitants vivant au bord du périphérique, dans des logements pour la plupart construits avant la création du périphérique nantais, il faut limiter les nuisances sonores qui sont aujourd’hui insupportables.

 

Julien BAINVEL a été à la rencontre du collectif antibruit Nantes Erdre et s’est rendu sur place pour constater la réalité vécue par ces habitants au quotidien.

Aussi, pour lui, d’autres mesures doivent être prises :

-          la mise à 70km/h de toutes les portions habitées du périphérique ;

-          le remplacement des revêtements en priorité sur les secteurs habités,

-          la mise en place de protections phoniques dans ces secteurs. Car même à 70 km/h les nuisances sont importantes ; la limitation de vitesse n’est pas toujours suffisante.

 

D’autre part, ces aménagements ne sauraient faire oublier la trop longue liste des points noirs sur le périphérique:

-          le tronçon intérieur entre la Porte d'Orvault et la porte de Rennes ;

-          le tronçon extérieur entre la Porte de la Chapelle et la porte d'Orvault ;

-          la Porte d'Armor, du fait d'un trafic dense sur le rond-point d'Atlantis, ce qui ne risque pas de s’arranger avec le réaménagement du boulevard de la Baule. ;

-          le pont de Bellevue en intérieur ;

-          le tronçon entre la Porte de la Beaujoire et la Porte de Gesvres ;

-          le tronçon entre la Porte de Gesvres et la Porte de la Chapelle ;

-          la Porte des Sorinières ;

-          le Pont de Cheviré…

 

Pour Julien Bainvel la priorité doit être donnée au développement des transports en commun de communes à communes pour en finir avec le passage par le cœur de ville, à l’amélioration de la desserte plus en amont du périphérique et à la création de parkings relais. Ces solutions sont de nature à favoriser le report d’une partie des automobilistes sur les transports collectifs.

 

La congestion du périphérique est la conséquence de l’évolution démographique de la métropole et du département mais également de la poursuite d’un étalement urbain que les politiques de la Municipalité n’arrivent pas à enrayer. Comme l’activité économique reste concentrée sur la métropole, les déplacements en voiture se multiplient du fait de l’étalement de l’habitat et la grande majorité de ces déplacements n’ont pas d’autres alternatives crédibles que d’utiliser la voiture et d’emprunter le périphérique.

 

En conclusion, Julien BAINVEL précise qu’il n’est pas favorable au passage à 70 km/h de l’ensemble du périphérique. La volonté du Ministre de l’Intérieur de passer le périphérique parisien à 70 km/h ne doit pas être transposée à Nantes. Les situations ne sont en rien comparables.

Il souhaite que la majorité de Nantes Métropole n’accepte pas (comme elle en a l’habitude) une telle décision de l’État par pure soumission socialiste.

 

Communiqué diffusé le 12 juillet 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas