Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 07:24

Monsieur le Maire,
Mes chers collègues,

Ce dossier nous donne l’occasion de revenir sur l’un de plus beaux symboles de l’Ile de Nantes.

Quartier d’avenir en plein développement, l’Ile de Nantes vient de se doter d’un parking de 900 places. Un exemple de sobriété énergétique.

 

Grâce à l’implication de l’ensemble des élus majoritaires, la Ville de Nantes s’est dotée d’un grand parking, consommant autant que 80 maisons, situé en cœur de ville, à un endroit où l’inter-modalité est inexistante.

 

Pour se justifier, on nous a expliqué qu’en fait il y avait des détecteurs et que les lumières ne s’allumaient pas toutes en même temps. Pourtant, il y a 15 jours, un dimanche, alors que le parking était désert, à 17 heures, il était entièrement allumé. Vraiment magnifique ! De l’art contemporain peut-être, une nouvelle œuvre pérenne d’Estuaire.

 

On nous a aussi expliqué qu’il  avait été construit en prévoyant la possibilité d’y poser des panneaux photovoltaïques. Alors si c’est possible, rassurons-nous ! En même temps, comme vous êtes opposés à la taxe carbone, vous pouvez toujours polluer !

A ce rythme là, la lutte contre le changement climatique est gagnée.

Un parking qui pollue avec possibilité de ne pas polluer, c’est la même oxymore qu’un Président (groupe PS), président (Nantes Métropole), député, maire contre le cumul des mandats.

 

Enfin, à l’heure du développement durable, créer un parking payant, pour y attirer des personnes n’ayant accès à aucun transport en commun est une horreur absolue.

 

L’Ile de Nantes devrait être un exemple de développement durable ! Il faut très vite redresser la barre ! Il y a urgence.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

schweitzer 19/10/2009 11:29


Bonjour , ce qui m'étonne également c'est qu'il doit y avoir un tiers soit 330 places réservées pour qui ? je me pose la question même si les emplacements doivent être vendus je suppose ?, on
investis dse fonds publics sur le dos du contribuable avec des taxes exhorbitantes pour vendre de la place de stationnement à des habitants du secteur privilégiés par manque de moyens existants au
début des projets de l'ile de Nantes ou d'impossibilités de fondations de parkings peut-être consécutivement à la Loire proche je me pose toujours des questions on ne nous dit pas tout !merci


Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas