Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 12:19

Julien BAINVEL, Conseiller municipal de Nantes, s’exprime sur la moralisation de la vie politique et l’hypothèse de rendre public le patrimoine des élus.

 

Julien BAINVEL s’interroge et s’inquiète des conséquences possibles d’une telle mesure.

 

En quoi la publication du patrimoine des ministres, des élus, aurait empêché Jérôme Cahuzac de frauder et de mentir au Président de la République comme à la représentation nationale, et ce à de multiples reprises ?

En quoi, la vie politique serait-elle plus transparente, plus morale si les électeurs savaient que leur député, ou leur ministre possède une Peugeot ou une Smart ?

 

N’y a-t-il par ce système pas un risque de dérive ? Un élu propriétaire de sa maison sera-t-il considéré comme moins honnête qu’un élu locataire d’un appartement ? Avoir un patrimoine est-il honteux, malhonnête, répréhensible ?

 

Le sujet n’est pas de savoir quel est le patrimoine d’untel mais de vérifier qu’un élu ne fraude pas, ne s’enrichisse pas de manière illégale ? Il est donc indispensable de renforcer les contrôles des dispositifs existants avec de réels moyens d’investigation. Les parlementaires comme les ministres font déjà des déclarations de patrimoines, qui ne sont pas publiques.

 

Selon Julien BAINVEL, il y a bien d’autres mesures à prendre pour renforcer la transparence de la vie politique :

  1. interdire le cumul des mandats.
  2. supprimer l’écrêtement qui permet à un élu qui atteint le maximum d’indemnité autorisé de reverser le surplus à un ou plusieurs élus de son choix, sans justification.
  3. faire la lumière et réformer les avantages liés à certains mandats : logement de fonction, voiture avec chauffeur, gratuité du train, de l’avion, du taxi…
  4. renforcer le contrôle de l’usage des IRFM (indemnités de représentation et de frais de mandat) des parlementaires ;
  5. mettre fin aux conflits d’intérêts ;
  6. inclure dans le plafond des indemnités toutes les rémunérations découlant des fonctions électives. Exemple : indemnités pour le Président de la SEMITAN, jetons de présence pour les membres des conseils d’administration de structures publiques et parapubliques…
  7. rendre public les liens familiaux entre élus, entre élus et collaborateurs, entre élus et membres des administrations des collectivités pour mettre fin à un système opaque.

 

Ces mesures, bien plus que la publication du patrimoine, renforceront la transparence de la vie politique.

 

Enfin, l’affaire Cahuzac ne doit pas faire oublier les vrais sujets de préoccupations des Français : la lutte contre le chômage, le renforcement de la compétitivité des entreprises, la diminution des dépenses et des déficits publics. Cette affaire ne doit pas masquer l’incapacité du Gouvernement à sortir notre pays de la crise et la nécessité absolue de réorienter en profondeur les politiques menées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas