Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 12:46

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont défilé dimanche 13 janvier à Paris pour faire part de leurs inquiétudes quant au projet de loi dit du mariage pour tous.

 

Cette mobilisation extraordinaire des Françaises et des Français, de toutes catégories sociales, de toutes confessions, de toutes origines, venus des 4 coins de France, oblige le Président de la République, son Premier ministre et son Gouvernement à réagir.

 

Une telle mobilisation ne peut être balayée d’un revers de la main.

 

L’argument développé par une partie de la Gauche consistant à expliquer que cette réforme figurait dans le programme du candidat Hollande ne tient pas. Voter pour un candidat ne signifie pas, bien heureusement, partager 100 % de ses propositions.

 

Le débat, la discussion, la confrontation des idées sont constitutifs de notre Pays.

 

Que demande une grande partie des manifestants de dimanche, et une partie des Françaises et des Français qui ne se sont pas déplacés ?

Simplement que la question du mariage pour tous, de la possibilité pour les couples de même sexe d’adopter un enfant, d’avoir recours à la PMA (procréation médicalement assistée) ou à la GPA (gestation pour autrui), soit discutée.

 

C’est pourquoi avec de nombreux parlementaires, élus et cadres de l’UMP, par la voix de Jean-François COPE, nous demandons l’organisation d’un référendum.

Le référendum permettra au peuple Français, à l’issue d’un débat où chaque partie aura pu s’exprimer, de se prononcer sur le projet de loi présenté par le Gouvernement.

 

Par ailleurs, l’argument développé par la Ministre de la Justice est mensonger et irrespectueux de notre démocratie. Selon elle, un référendum ne pourrait pas être organisé sur un sujet de société comme le mariage pour tous. Pourtant, l’article 11 de la Constitution est très clair : « Le Président de la République […] peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l'organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions ».

 

Prenons n’importe quel dictionnaire et nous trouverons à Social, la définition suivante : « qui concerne la vie en société ».

On le voit bien, la question du mariage pour tous peut et doit être soumise à référendum.

 

J’en appelle au Président de la République pour qu’il demande aux Françaises et aux Français leur avis. Le rôle du Président est de rassembler les Français, et de cesser de les diviser.

 

Les Français ne comprendraient pas que le Gouvernement recule face à quelques centaines de pigeons, et s’entête face à plusieurs centaines de milliers de Français.

 

Que l’on soit pour ou contre le mariage pour tous, demandons au peuple de décider. Le référendum est la seule solution !

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas