Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 11:34

Julien Bainvel et les élus du Groupe Ensemble pour Nantes, ont pris connaissance avec ironie de la nouvelle action des opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

 

En effet, vendredi matin, une poignée de militants anti-aéroports s’est perchée dans des arbres, square Elisa Mercoeur.

 

Julien BAINVEL fait remarquer que ces militants ont envahi le seul espace vert du centre ville. Ironie de l’histoire, ils ont surtout choisi le seul espace vert qui dans quelques mois laissera la place à une route et un rond-point.

 

Rappelons que ce projet entraînera la disparition de nombreuses essences, alors que tous ces arbres sont en parfaite santé (rappelons également que le chiffre précis n’a pas été communiqué, les estimations allaient jusqu’à plus de 250 suppression).

 

Bien entendu, les Verts ne se sont absolument pas opposés à ce projet porté par Jean-Marc Ayrault, à l’instar de celui de l’aéroport Notre Dame des Landes.

 

Rappelons en effet que les élus verts sont tenus par les accords électoraux qui leur permettent de siéger aux seins de collectivités locales. En d’autres termes, des places sur les listes ont été échangées contre une opposition médiatique mais factice sur les projets.

 

C’est ce qui a permis la fusion entre les listes conduites par Jean-Philippe Magnen (anti-aéroport) et Jacques Auxiette (pro-aéroport) lors des élections régionales de 2010 ; C’est cela qui explique également la présence massive de Verts sur la liste municipale de Jean-Marc Ayrault alors que son programme prévoyait, noir sur blanc, d’accompagner le projet du nouvel aéroport. Et ce sera probablement le cas en 2012, lorsqu’un accord sera trouvé entre PS et Verts, même si on nous promet que Notre Dame des Landes sera un casus belli ! On n’y croit vraiment plus lorsque l’on scrute la composition de la liste des Sénatoriales de la gauche en Loire Atlantique : PS et Verts s’y tiennent par la main !

 

Enfin, cela expliquerait également pourquoi Monsieur Magnen jugeait « inadmissible » l’attaque de la caravane du PS mais ne condamnait pas l’occupation sauvage de l’aéroport de Nantes Atlantique.

Julien BAINVEL appelle donc les « vrais militants écologistes » à se mobiliser pour les vrais sujets environnementaux et à cesser la gesticulation médiatique pour des convictions si vite oubliées au moment de la distribution des places aux élections.

 

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes soulignent enfin le décalage, toujours plus croissant, entre l’idéologie des Verts, qu’ils ne font qu’aboyer haut et fort, et leur nécessaire allégeance lucrative à Jean-Marc Ayrault.

 

L’écologie est définitivement une chose trop sérieuse pour la confier aux Verts.

 

 

Communiqué diffusé vendredi 02/09/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas