Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 12:23

Nantes Métropole multiplie les réunions autour du chronobus. Avec à chaque fois le rappel des aménagements nécessaires pour faire gagner quelques minutes sur les trajets des futurs bus à haut niveau de service.

Exercice répété de pédagogie

 

Jean-François Retière, maire de Mauves-sur-Loire et vice-président de Nantes Métropole en charge des déplacements, a du mérite. Accompagné de techniciens et souvent d'un autre élu, il multiplie les réunions à Nantes et dans les communes périphériques pour présenter le chronobus et les aménagements qui en découlent. Lundi soir, c'est le boulevard Guist'hau qui a mobilisé son attention.

À chaque fois, avec beaucoup de pédagogie, Jean-François Retière rappelle le principe du chronobus : un bus d'apparence classique. La seule chose qui le différenciera sera sa livrée. Il aura en effet une signalétique particulière. « Grâce à des aménagements spécifiques, le chronobus doit permettre de gagner sur les lignes concernées jusqu'à 10 minutes par rapport aux trajets actuels sur des itinéraires très fréquentés. Avec une cadence rapide et une amplitude, de 5 h à minuit, se rapprochant de celle du tram. »

La philosophie est de contraindre la circulation automobile et de donner la priorité absolue au bus. Les techniciens et ingénieurs de Nantes Métropole et de la Semitan (tram et bus) ont imaginé toutes sortes de dispositifs.

Un bus, régulateur de la circulation automobile...

Des stations de bus sont avancées partout sur la chaussée. Le bus ne s'arrête pas sur une chicane au bord du trottoir, mais au milieu de la chaussée. Avec impossibilité pour les voitures de le doubler.

Autre constante : l'arrêt est placé avant un rond-point mais toujours après un carrefour à feux, pour ne pas ralentir.

...Qui commande les feux

Un dispositif embarqué permettra aux chronobus de commander le passage au feu vert. De ce fait, il ne sera plus stoppé par les feux rouges, quand ceux-ci n'ont pas été purement et simplement remplacés par des carrefours giratoires.

Pour le reste et quand cela est possible, il y a parfois une voie réservée au chronobus. Par exemple, route de Paris ou du côté du boulevard Schumann. Et sur les grands ronds-points, le bus, dans certains cas, coupera au milieu, sur une voie dédiée, comme le fait le busway.

L'UMP déjà critique

Reste évidemment à évaluer l'efficacité des premiers aménagements réalisés l'été dernier sur les futures lignes C1 et C2 (lignes actuelles 21 et 32). « Pour ma part et en tant qu'usager du bus, je suis très dubitatif », dit le conseiller municipal d'opposition Julien Bainvel (UMP). « Boulevard Schuman ou en bas du pont du Cens, les bus ne vont pas plus vite. Globalement, nous considérons que sur ce sujet, la majorité n'a pas de vision d'ensemble. Aux réunions chronobus, on n'entend jamais les mots « voiture » ou « vélo » et pas assez le mot « riverain ». Lundi soir, on n'a pas même pas pu me dire combien de voitures circulent sur le boulevard Guist'hau, actuellement, chaque jour. Si on veut fluidifier le trafic, c'est pourtant une donnée de base, me semble-t-il. »

Bref, le pari du chronobus n'est pas encore gagné. Et Jean-François Retière ne parviendra sans doute pas à convaincre tout le monde du bien fondé des choix effectués en faveur du transport en commun.

 

Dix lignes programmées. Quatre entreront en service en 2012, trois en 2013 et trois autres après 2014.

54,5 millions d'euros. C'est la somme nécessaire pour réaliser les sept premières lignes, dont 10,4 millions d'euros sont financés par l'État dans le cadre d'un appel à projets sur les transports en site propre.

Prochaine réunion sur le chronobus. Ce jeudi 10 novembre, à 18 h 30, elle concernera les lignes C3 et C6, empruntant les rues des Dervallières, du Parc-de-Procé, Littré, Lamartine. À la salle Coligny à Nantes, derrière le temps protestant, place Édouard-Normand, accès par la rue Menou.


Philippe GAMBERT

Ouest France 09/11/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas