Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2012 4 05 /04 /avril /2012 06:05

 

Ce n’est pas faute de l’avoir répété, l’attitude des élus Verts à propos de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes n’était qu’une posture politique leur permettant d’exister.

 

Julien BAINVEL prend aujourd’hui acte des derniers événements qui confirment la fin officielle de l’opposition fictive des Verts à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

En effet, il y a 10 jours, le député Vert de Loire Atlantique, qui se voit déjà ministre, n’a pas participé à la grande manifestation des anti-aéroports dans les rues de Nantes.

 

Aujourd’hui, c’est la candidate d’Europe Ecologie / les Verts à la présidentielle qui annule son déplacement à Notre-Dame-des-Landes pour y rencontrer les opposants.

 

Mme Joly et son conseiller M. de Rugy font donc le choix de ne plus se battre contre ce futur équipement.

 

M. de Rugy doit ainsi chercher à s’attirer les bonnes grâces des électeurs socialistes pour les prochaines législatives.

 

Julien Bainvel rappelle toute l’ambigüité de la position des Verts qui consiste à faire de l’écologie spectacle et à tromper leurs électeurs !

 

Dès 2008, il faut rappeler la présence massive de Verts sur la liste de Jean-Marc Ayrault alors que son programme prévoyait noir sur blanc d’accompagner le projet du nouvel aéroport.

Il faut rappeler la présence des élus Verts au sein des exécutifs de la ville de Nantes et de Nantes Métropole, collectivités qui ont clairement apporté leur soutien au projet de transfert d’aéroport.

 

En 2010, les listes PS (pro-aéroport) et Verts (soi-disant anti-aéroport) ont fusionné au second tour des élections régionales. Leurs élus siègent ensemble, car comme le rappelait le Président de la Région Pays de Loire : « ils ne peuvent pas être dedans et dehors ».

 

En 2011, les candidats Verts qui n’étaient pas qualifiés pour le 2ème tour des élections cantonales ont appelé à voter pour les candidats socialistes.

 

En 2012, un accord de gouvernance est signé avec le PS : celui-ci prévoit de réserver 63 circonscriptions aux candidats Verts et ne mentionne pas l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

Eva Joly, François de Rugy et les élus Verts de Loire Atlantique confirment enfin qu’ils ne s’opposent pas au transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas