Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 15:57

Durant l’été, les faits de violence se sont multipliés à Nantes.

Julien Bainvel, Conseiller Municipal de Nantes, Secrétaire National de l’UMP, exprime son inquiétude face à l’insécurité qui gagne Nantes et demande que des solutions pour l’endiguer soient mises en œuvre.

 

Plus de 200 voitures ont été incendiées depuis le début de l’année. Ces dernières semaines, la ville est devenue le théâtre de violences gratuites, de règlements de comptes et d’agressions, aussi bien dans les quartiers populaires que dans le centre-ville et même, jusque dans le CHU de Nantes : fusillades, passages à tabac, agressions à l’arme blanche,…

 

Jusque là plutôt préservée par rapport aux grandes villes françaises, Nantes est en proie à son tour au développement de l’insécurité.Cette montée de l’insécurité préoccupe les Nantais comme l’a montré la démarche « NANTES MA VI(II)E demain ». Pour la moitié des sondés, leur principale préoccupation est le besoin de sécurité.

La douceur de vivre qui régnait à Nantes semble voler en éclat à mesure que l’insécurité, couplée aux incivilités de tous les jours, occupe une place de plus en importante.

Des actes inédits, d’une violence inouïe, ne cessent de se produire. Des réponses doivent être apportées, l’ordre rétabli.

 

Face à cette situation Julien Bainvel demande au Maire de Nantes de prendre la mesure du problème et d’y répondre de manière pragmatique sans arrière pensée idéologique.

Car la majorité socialiste tente de masquer cette réalité et continue de nier le problème. Au niveau local, elle refuse de mener une vraie politique de lutte contre l’insécurité, alors qu’au niveau national par angélisme, la gauche encourage de plus en plus les délinquants à ne pas respecter la loi. Le nouveau projet de loi pénale Taubira en est une parfaite illustration.

 

Le Ministre de l’Intérieur a raison de s’y opposer, comme il a raison de demander le développement de la vidéo-protection. A Nantes, Jean-Marc Ayrault l’a toujours refusée au nom d’une idéologie permissive.

Pour Julien Bainvel, la sécurité est la première des libertés. Pour la garantir, il est important d’articuler des actions de prévention et de répression.

Dans ce but, il est plus que jamais primordial à Nantes de mettre en œuvre la vidéo-protection, de relancer les correspondants de nuit dans les quartiers, de sécuriser le réseau de transport public et de recentrer les missions de la police municipale autour du bon ordre, de la sûreté et de la sécurité publique.

 

Manuel Valls a réclamé la généralisation de la vidéo-protection à Marseille. Il serait bien inspiré de demander la même chose à Nantes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

commentaires

Ridel 21/08/2013 18:08

A quand des groupes de surveillance de quartiers en liaison directe avec l'Hôtel de Police. Responsables bénévoles, formation de base et engagements nominatifs. Qu'ils puissent travailler en
liaison les uns avec les autres.
Simple rôle d'informateurs privilégiés. Numéros d'appel codés.

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas