Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 10:45

Lundi soir dernier avait lieu la 3ème et dernière réunion publique consacrée à la définition des scénarios et d’un cahier des charges pour le futur aménageur du site de l’ancienne école d’architecture. J’étais bien sûr présent à cette réunion qui a rassemblé une petite centaine de personnes.

 

L’objet de la réunion était d’approfondir un scénario potentiel d’aménagement, c’est-à-dire passer de 3 à 1 scénario en revoyant les caractéristiques du scénario B.

L’objectif affiché était de proposer un schéma potentiel d’aménagement urbain avec le lancement d’un groupe de suivi.

 

De nombreux habitants sont intervenus en début de réunion pour contester la méthode employée par la mairie et dénoncer l’absence de concertation.

 

Puis le cabinet a présenté le scénario B retravaillé : avec une volonté de préserver le patrimoine végétal en ne touchant ni aux espaces boisés classés, ni aux espaces boisés non classés. En ne faisant plus que 175 logements au lieu de 180. En ayant des immeubles en R+8 maximum.

 

Le comptage des véhicules rue Massenet a été dévoilé, soit 1 000 véhicules jour (731 en sortie de rue le matin, et 280 en entrée le soir). Selon les estimations, un tel programme sur le site de l’ancienne école d’archi augmenterait le nombre de véhicules aux alentours de 1 500 véhicules par jour.

 

Je suis une nouvelle fois intervenu pour dire que je trouvais que le cabinet avait répondu à la demande de la ville et avait amélioré le projet en prenant en compte une partie des remarques formulées par les habitants du quartier.

 

Mais je pense que cela ne résout pas le problème qui est un problème plus global et que j’ai déjà exprimé sur ce site (voir mon article du 28/02/2011).

La Mairie se contente de réfléchir parcelle par parcelle, sans aucune vision d’ensemble alors que les projets immobiliers sont nombreux dans les rues voisines : rues Léon Jost, Boulevard Schuman, Bd de Longchamp…

J’ai donc demandé une nouvelle fois que cela soit pris en compte avant de déterminer le projet sur le site de l’ancienne école d’archi.

J’ai également demandé que le comité de suivi ne soit pas restreint mais ouvert à tous ceux qui ont participé aux réunions publiques.

J’ai enfin demandé que tous les projets immobiliers du microquartier soient présentés (hauteur, nombre de logements, nombre de places de stationnement, type de logement, emplacement…) au comité de suivi et pas uniquement au conseil de quartier.

 

François de Rugy est également intervenu, et j’ai été ravi de voir qu’il rejoignait la position que je défends depuis longtemps. Il me semble que cela va dans le bon sens et toutes les bonnes volontés et propositions constructives vont dans le bon sens. Il s’agit dans ce dossier comme dans d’autres, pour moi en tout cas, de défendre une vision du quartier, une vision de son développement, de son aménagement et de la préservation de son identité, de son histoire. Ceci n’est pas politicien. C’est bien le sens de mon engagement.

 

En fin de réunion, Alain Robert a accepté que le comité de suivi soit ouvert à toux ceux qui le souhaitent et que les réunions soient publiques. Il a également accepté qu’une présentation de tous les projets immobiliers en cours soit faite.

 

Le comité de suivi participera au processus d’élaboration du projet : visite d’opérations de référence pour préparer l’analyse des futurs projets portés par l’État ; association à l’élaboration du cahier des charges ; consultation sur le projet proposé ; accompagnement du projet (aménagements paysagers rue Massenet, conception de l’espace public fédérateur…).

Il sera également associé à la préparation du dossier de modification du PLU, et à l’enquête publique.

 

L’association Barberie Pavotière est intervenue à de multiples reprises.

Pour relayer sa demande, j’ai écrit au Préfet en demandant que le site soit sécurisé à l’issue de la démolition des bâtiments et que l’accès au Cens soit rétabli.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Quartier Breil Barberie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas