Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 06:04

Monsieur Rimbert,
Mes chers collègues,

Une nouvelle fois, j’interviens sur la question des rythmes scolaires. Et une nouvelle fois, je demande le report de la réforme à la rentrée 2014.

Aujourd’hui trop de sujets posent problème. Trop de réponses apportées ou de non réponses vont placer les parents et leurs enfants dans des situations extrêmement difficiles.

Et vous le savez, les parents sont à présent fortement mobilisés. Ils sont plusieurs centaines dans près de la moitié des écoles publiques nantaises à s’être rassemblés dans un collectif. Le collectif des 36.

Je reprends donc ici les demandes que j’ai pu formuler à plusieurs reprises :
- le besoin d’une restauration sur place le mercredi midi. Comment récupérer un enfant à l’école à 12h10 le mercredi ? Les parents qui travaillent seront dans l’incapacité de le faire.
- l’ouverture de places supplémentaires en centre de loisirs. Aujourd’hui beaucoup de familles confient leurs enfants à des assistantes maternelles le mercredi. Demain, les enfants travaillant le mercredi matin, les assistantes maternelles seront nombreuses à ne pas accepter les enfants en simple demi-journée. Les parents de ces enfants devront trouver des solutions et confieront donc leurs enfants à l’ACCOORD. Or le nombre de places est insuffisant et beaucoup d’enfants figurent aujourd’hui sur liste d’attente.
- la réforme ne concernant que les écoles publiques en 2013, la plupart des écoles privées sous contrat d’association avec l’État ayant fait le choix d’attendre, comme la loi le permet, 2014, je demande que les centres de loisirs soient ouverts le mercredi matin en 2013 pour permettre aux élèves de ces écoles d’y accéder. Car là encore, le nombre de places ouvertes est insuffisant.
- il faut également instaurer de la souplesse dans l’organisation de la journée pour permettre une vraie cohérence des projets éducatifs qui seront proposés aux élèves. Comme je le disais dès septembre 2012, le temps libéré par la réforme ne doit pas se transformer en temps de garde en plus.

Voici donc 4 points très importants sur lesquels il faut des réponses.

Ensuite la question du coût de la réforme. En DM, vous nous proposerez d’inscrire 700 000 € pour cette réforme. Mais, entre la transmission du dossier et ce conseil, Mme Rolland a annoncé la création de 100 postes pour le périscolaire. Ces créations vont venir augmenter le coût pour la collectivité.
Dans le même temps, nous ne voyons nulle part un budget en diminution d’autant alors que Mme Rolland s’est engagée à ce que cette réforme ne coûte rien à la collectivité.

Enfin, je souhaite que les élus Verts du Conseil puissent m’éclairer sur leur position réelle. Car j’ai le sentiment qu’on se trouve face à un nouveau NDDL. Contre à l’extérieur, Pour à l’intérieur. Je m’explique, lors du débat thématique imposé par notre groupe sur le sujet, Mme Bassal a fait part de son soutien à la réforme et à son application à la rentrée 2013. Aujourd’hui, l'un des leaders du collectif des parents d’élèves est membre d’EELV, a été le candidat Vert contre Pascal Bolo aux cantonales en 2011, et il est aujourd’hui délégué du député François de Rugy. Une clarification me semble nécessaire.

Ne brulons pas les étapes. Mettons à plat ce dossier. Prenons le temps d’apporter des réponses concrètes aux attentes légitimes des parents d’élèves.

Nous sommes le 28 juin. Vendredi prochain les enfants, les enseignants seront en vacances pour 2 mois. Pourtant à moins d'une semaine de la sortie, les parents manquent d'informations et ne savent absolument pas comment ils pourront s'organiser à partir du 3 septembre, jour de la rentrée 2013.

Il ne reste donc que quelques jours pour apporter des réponses. Si rien n'était décidé avant vendredi prochain il faudra impérativement repousser la mise en œuvre de la réforme à la rentrée 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas