Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:27

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

 

Ces dernières semaines, ces derniers mois nous ont appris beaucoup de choses sur celles et ceux qui siègent dans cette assemblée.

 

Ces dernières semaines, ces derniers mois, nous ont confirmé à quel point la politique politicienne l’a emporté sur l’intérêt des Nantais.

 

En effet, depuis l’élection de François Hollande, les élus du Groupe majoritaire oscillent entre mauvaise foi, retournement de veste et silence assourdissant.

 

J’entends encore, c’était avant le 6 mai, Mme Clergeau ou M. Dantec nous expliquer combien le Gouvernement Sarkozy méprisait le Parlement en légiférant à rythme soutenu. Je ne les ai pas entendus une seule fois se plaindre de l’instauration de la procédure accélérée pour les emplois d’avenir et le logement.

Mais, il y a sans doute une raison à cela !

 

J’entends encore M. Bolo hurler au désengagement de l’État, à la volonté du Gouvernement Sarkozyste d’asphyxier les collectivités locales. Son compte Facebook, son twitter et son blog sont restés sans réaction lorsque Marylise Lebranchu a annoncé la poursuite du gel des dotations de l’État en 2013. Il n’a pas davantage donné signe de vie lorsque le Gouvernement a annoncé une diminution d’1,5 Mds d’euros des dotations des collectivités en 2014 et 2015.

Mais, il y a sans doute une raison à cela !

 

J’entends encore le Maire de Nantes nous expliquer que le Traité européen était dangereux et inutile. Devenu Premier ministre il appelle la majorité à être responsable et à voter comme un seul homme ce formidable texte, pourtant resté inchangé.

Mais, il y a sans doute une raison à cela !

 

J’entends encore les Verts critiquer le dispositif Scellier favorisant selon eux la spéculation immobilière. Je n’ai pas encore entendu M Magnen, devenu porte-parole national d’Écologie Les Verts, dénoncer le dispositif Duflot instaurant le même type de mécanisme.

Mais, il y a sans doute une raison à cela !

 

J’entends encore M. Martineau parler de racket sur le monde HLM. Je ne l’ai pas entendu dénoncer le maintien du prélèvement annuel de 1,2 Mds d’euros sur le 1% logement.

Quand le Gouvernement a obligé le 1% logement a emprunté 3 Mds entre 2013 et 2015, contribuant ainsi davantage à la politique du logement. Je ne l’ai pas entendu davatange.

Mais, il y a sans doute une raison à cela !

 

Je pourrais multiplier les exemples :

-          sur le démantèlement des terrains occupés illégalement par des Roms,

-          sur les commandes de sondages par l’Élysée,

-          sur l’expression publique des conseillers du Président ou du Premier ministre,

-          sur les petits arrangements entre amis permettant de désigner Harlem Désir,

-          sur la nomination d’un fils DE à l’EPAD,

-          sur l’intervention du Chef de l’État sur les documents de campagne des législatives,

-          sur la fixation d’un taux de croissance irréaliste,

-          etc…

 

Il y a bien une raison à tout cela. Une bien triste raison qui explique le désamour de nos concitoyens pour la chose publique, le désintérêt pour la politique, l’augmentation des extrémismes en tout genre dans notre pays.

 

Je forme le vœu qu’à compter d’aujourd’hui chacun saura fasse preuve de responsabilité, d’honnêteté et d’objectivité.

 

Je vous remercie.

 

 

Pour le Maire, cette intervention était hors-sujet. Traduction concrète du décalage existant au sein du Conseil : la majorité peut parler des politiques nationales, hier pour les critiquer aujourd’hui pour les encenser, l’opposition ne peut pas émettre d’avis objectifs sur ces dernières !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas