Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 17:50

Monsieur le Maire,

Mes chers collègues,

 

La question du franchissement de la Loire à l’Ouest de l’île de Nantes est une question essentielle, tant les déplacements dans cette partie de la ville posent problème.

Le Plan de Déplacement Urbain, adopté il y a quelques jours par Nantes Métropole, fait référence à l’étude des besoins de franchissements de transit et d’échanges de tous modes sur la partie qui nous intéresse et à l’analyse de toutes les solutions de franchissement pour tous les modes intégrant des éléments de faisabilité afin de proposer des scénarii.

Pour notre Groupe, sur ce sujet, comme sur d’autres, il nous semble indispensable de raisonner à plus grande échelle et de développer une vision globale.

 

Cette problématique ne doit donc pas être examinée sous le seul angle du déplacement, mais doit prendre en compte toutes les questions qui auront un impact à plus ou moins long terme : démographie, urbanisme, densification, étalement urbain, infrastructures, Notre Dame des Landes…

En effet, il nous apparait difficile de se prononcer aujourd’hui sans imaginer la ville de demain. Car beaucoup de questions restent sans réponse aujourd’hui :

Quelles conséquences aura la piétonisation du centre-ville sur la circulation ? Quel nouveau plan de circulation ?

Comment sera aménagée l’île de Nantes, avec ou sans le CHU ? Quels transports en communs y seront disponibles ?

Comment sera urbanisée la rive Sud de la Loire sur Rezé ?

 

Sur la partie Nord, la question posée est celle de l’avenir du Bas Chantenay.

 

À nos yeux, cette partie du territoire nantais doit être densifiée, de nombreuses dents creuses existent. Et ce secteur constitue une opportunité exceptionnelle pour participer au défi de la construction de logements. Nous prônons également la constitution d’un pole multimodal pour limiter la place de la voiture et permettre à une nouvelle population importante de disposer de transports en communs propres et performants.

 

Nous ne pouvons donc pas nous prononcer aujourd’hui de manière définitive sur la meilleure solution tant que le futur visage de ce secteur n’est pas défini.

Nous proposons de prendre les choses dans le sens inverse. Définir rapidement l’avenir de ce site puis trouver la manière adaptée de franchir la Loire.

 

Téléphérique, pont classique, pont Transbordeur, tunnel, navette fluviale…

Chacune de ces hypothèses présente des avantages et des inconvénients. Tout dépendra de l’usage que l’on souhaitera lui donner et de la circulation que l’on souhaitera favoriser en priorité : automobile, transports en commun, modes doux…

 

Néanmoins, deux postulats sont pour nous incontournables :

- tout d’abord, le doublement du pont Anne de Bretagne ne nous semble pas envisageable. En effet, compte tenu de sa configuration, le quai de la Fosse est bien souvent complètement bouché. Doubler le pont ne servirait qu’à augmenter la base de l’entonnoir, mais sans en agrandir la sortie, et donc sans faciliter le passage des transports en commun. Cela conduirait à augmenter la thrombose. C’est donc plus à l’ouest qu’il faudra développer le franchissement.

- d’autre part, quelque soit sa forme, l’ouvrage devra permettre, à nos yeux, de passer d’une rive de la Loire à l’autre et ne pas simplement relier la rive Nord à l’île de Nantes. Il nous parait indispensable d’avoir un double franchissement permettant de rejoindre Rezé.

 

 

Pour conclure, ce débat est utile car il permet de présenter un certain nombre de solutions.

Il nous permet, élus du Groupe Ensemble pour Nantes, d’affirmer que la problématique du franchissement est réelle, et qu’il faudra y réponde le plus rapidement possible.

Il nous oblige nous élus, et nous avons des propositions concrètes à faire, à imaginer coté Chantenay et Ile de Nantes, la ville de demain de manière globale. Il nous oblige à avoir une vision globale et à la mettre au débat public.

Une fois cette étape majeure réalisée, passant par le dialogue et la co-construction, la meilleure solution, et la plus respectueuse des finances de la Métropole (n’oublions pas cette aspect des choses), s’imposera naturellement.

 

Voilà ce que je souhaitais vous dire. Je tiens à remercier MM. Éric Chevalier et Pierre Jaussaud pour leurs présentations éclairantes et constructives.

Je vous remercie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas