Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 14:54

Communiqué de presse diffusé le 9 juin dernier.

Julien Bainvel et les élus du Groupe Ensemble pour Nantes s’interrogent sur la nouvelle organisation de la collecte des déchets sur le territoire de Nantes Métropole.

 

A la lecture de la presse, les élus du groupe Ensemble pour Nantes sont heureux d’apprendre qu’un dispositif en faveur du compostage est remis en place. Julien Bainvel avait dénoncé l’année dernière la suppression des composteurs gratuits malgré le succès des expérimentations menées sur les communes d’Orvault et de Bouguenais. L’aide à l’acquisition proposée aujourd’hui va dans le bon sens. Reste à en assurer la diffusion afin que les habitants de la métropole le sachent.

 

Mais sur le reste des annonces, plusieurs zones d’ombre subsistent. L’annonce d’un seul passage par semaine sur Nantes, s’il n’est pas absurde, pose question.

 

-          Tout d’abord, les nombreuses exceptions à la règles sont troublantes : les restaurateurs, les cantines, et les zones disposant de Tri’Sac ne sont pas concernées. Pourquoi une telle discrimination entre les quartiers nantais ?

-          Avec ce nouveau dispositif, c’est la double peine pour 180 000 nantais : ils ne peuvent pas trier et en plus leurs poubelles ne seront vidées qu’une fois par semaine.

-          Par ailleurs, dans le calendrier de réalisation, il est indiqué que Nantes sera concernée à compter de mi-2011, à l’exception des zones Tri’Sac. Est-ce que cela signifie l’abandon de toute extension du tri sélectif sur Nantes ?

 

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes s’interrogent sur la justification de cette différence de traitement entre les habitants de Nantes Métropole, selon qu’ils soient bénéficiaires du système Tri’Sac ou non. C’est une véritable entorse au principe d’égalité du service public de la collecte des déchets

 

Les élus du groupe Ensemble pour Nantes demandent un débat sur ce sujet et des réponses concrètes.

 

Enfin, ils s’interrogent sur l’éventualité d’une diminution de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Il ne serait pas illogique que l’économie réalisée, chiffrée à 600 000 € par an, soit au moins en partie répercutée sur les habitants de la Métropole.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas