Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 13:39

L’UMP a toujours eu une position très claire sur ses relations avec le Front National : aucune alliance, aucun accord, aucune négociation.

 

Plusieurs raisons vont dans ce sens :

- Pour des raisons de valeurs et de références bien sûr. Le Front National est construit sur l’exclusion et prospère sur les peurs.

- Pour des raisons de compatibilité programmatique. Le Front National souhaite la sortie de l’euro, la destruction de l’Union Européenne, la retraite à 60 ans pour tous, son programme économique et social est totalement aberrant.

- Enfin l’histoire politique démontre à ceux qui l’auraient oublié que le FN est un allié objectif de la Gauche. Le FN est clairement un adversaire de la droite républicaine. Il souhaite avant toute chose détruire l’UMP.

 

Alors que la Gauche est incapable d’agir pour résoudre les problèmes des Français, d’enrayer la crise qui frappe notre pays, et d’engager des réformes courageuses, elle tente de relancer la rumeur d’un rapprochement de la droite et du FN.

 

Pourtant l’UMP a fixé une ligne claire, précise que j’approuve et qu’Alain Juppé a très bien résumée : « aucune forme d'alliance ou d'accord avec le Front national, pas de soutien au PS dont la politique économique et sociale mène notre pays au déclin, donc pas de front républicain qui puisse donner prétexte au FN de mettre l'UMP et le PS dans le même sac. En cas de duel électoral FN-PS, hypothèse rarement vérifiée jusqu'à ce jour, je n'hésiterai pas, pour ma part : vote blanc. On peut imaginer, hypothèse d’école là encore, une confrontation pour la conquête d’une responsabilité exécutive importante (mairie d’une grande ville par exemple) qui pourrait tourner à l’avantage du candidat d’extrême-droite face à un candidat social-démocrate modéré « non-UMPphobe ». J’ai dit que, dans ce cas-là, je ne mettrais pas le FN et le PS sur le même plan. »

 

Je le redis une nouvelle fois. En tant que candidat à l’élection municipale, en tant qu’élu Nantais, en tant que secrétaire national de l’UMP, je combats chaque jour le Front National.

Jamais je n’accepterai le moindre rapprochement.

Mon engagement au sein de l’UMP, mon implication dans la vie locale reposent sur des valeurs, sur le pacte républicain, sur le refus de tous les extrémismes.

 

Cette polémique, que Jean-François Copé a clos hier soir en s’exprimant à la télévision, ne doit pas nous faire oublier la situation nationale, l'incapacité du Président de la République à fixer un cap clair, l'absence d'autorité du Premier Ministre, l'incapacité des Ministres à prendre des décisions. A l’UMP, nous devons répondre aux problèmes qui frappent la France et que la Gauche est incapable de résoudre.

Enfin, cette polémique ne doit pas nous détourner de notre objectif : la reconquête des territoires dès les prochaines municipales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Ouvrez la à Nantes !
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas