Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 06:58

1ère réunion du Groupe projet le 22 mars 2010 : compte-rendu de réunion (avec un peu de retard !).

 

Cette première réunion du groupe projet abordait les questions d’usages liées à l’aménagement actuel du carrefour. La concertation sur l’aménagement des autres espaces publics de la rue Yvernogeau sera envisagée ultérieurement, un recours contentieux contre le projet immobilier des Collines du Cens ayant différé le démarrage des travaux.

 

Après une présentation générale des enjeux liés à l’aménagement du carrefour, en particulier les améliorations apportées à la ligne 32 dans le cadre de la labellisation Chronobus (voir documents ci-dessous), les échanges ont porté sur le diagnostic du fonctionnement du carrefour. Les solutions d’aménagement seront construites sur la base de ce diagnostic.

 

1. Sur la circulation automobile :

-          Mettre en sens unique la rue de l’Épine (dans le sens Épine / Schuman) afin d’éviter le tourne à gauche de Schuman vers Épine. De l’aveu des participants, cette mise en sens unique pénaliserait les riverains des Collines du Cens, qui sont nombreux à emprunter la rue de l’Épine en sortie de la rue Yvernogeau.

-          En cas de création d’un rond-point, il conviendra d’être vigilant sur les reports de circulation qui pourraient être observés sur la rue de l’Épine.

-          Rue de l’Épine, malgré les ralentisseurs installés à proximité de l’intersection avec la rue Thiriau, des accélérations brutales sont observées afin de passer au vert, ce qui pose le problème de la sécurité des piétons.

-          Constat d’un usage déviant des automobilistes qui utilisent la voie de stockage centrale du Bd Schuman (dédiée au tourne à gauche vers la rue de l’Épine pou vers la rue Yvernogeau) afin d’aller tout droit.

-          Constat d’importantes remontées de flux de véhicules aux heures de pointe, en particulier le vendredi soir, qui engorgent le carrefour et rendent parfois inopérant le cycle des feux tricolores. Nécessité d’attendre un cycle de feux complet avant de pouvoir s’engager (trois cycles parfois, aux feux de la rue de l’Épine) ; constat plus général de congestion entre le Pont du Cens et le Rond Point de Rennes.

-          Pas de difficultés particulières d’insertion vers le Bd Schuman à partir de la rue Yvernogeau.

-          Rares constats d’un non-respect des feux tricolores en venant du Pont du Cens.

-          Il conviendra de prendre connaissance et d’intégrer aux réflexions les statistiques en matière d’accidentologie sur le carrefour.

 

2. Sur la circulation des vélos :

-          Création récente d’un sas vélo dans le prolongement de la bande cyclable de la rue Yvernogeau, facilitant le tourne à gauche vers le Bd Schuman.

-          Constat d’un irrespect des sas vélo par les automobilistes.

-          Remarque générale sur la difficulté à s’insérer pour un deux-roues sur un giratoire congestionné aux heures de pointe (slalom obligé entre les véhicules).

-          Absence de voie dédiée pour les vélos sur le Bd Schuman : cohabitation difficile avec les autres véhicules, en particulier à hauteur du collège Talence, générant un sentiment d’insécurité.

 

3. Sur la circulation des piétons :

-          Pertinence à créer un passage piétons sur le Bd Schuman face à l’arrêt de bus « La Close » de la ligne 32, afin d’éviter aux habitants des Collines du Cens un détour par le carrefour (voire un franchissement dangereux en ligne droite hors passages piétons, à partir de l’actuel skate park).

-          Éviter la création de passages piétons trop près de la ligne d’arrêt des véhicules aux feux tricolores, afin de laisser une marge de sécurité.

-          Guider le cheminement vers les passages piétons grâce à des aménagements sur trottoirs, afin de dissuader les franchissements dangereux de chaussé.

-          Constat d’une durée de feux très réduite pour le franchissement du Bd Schuman en particulier pour les personnes âgées. Même problème constaté au Pont du cens.

-          De manière générale, l’enjeu des traversées du Bd Schuman est souligné : nombreuses traversées depuis Yvernogeau vers le parc de la Gaudinière ainsi que depuis Épine vers le centre commercial.

-          Les feux offrent une impression de sécurité aux piétons. Si un rond-point était réalisé, il conviendrait de faire ralentir les voitures.

-          Les tourne à gauche posent des problèmes de sécurité car les véhicules qui ont le feu vert franchissent des passages piétons qui bénéficient également du feu vert.

-          Les traversées des enfants vers le collège Talence sont peu sécurisées.

-          L’augmentation de la fluidité des bus est souhaitable mais pas au détriment de la sécurité des piétons.

-          Le double rond-point est sécurisant : l’automobiliste se méfie et a donc tendance à ralentir.

 

4. Sur la circulation des bus :

-          Il est précisé par la direction des déplacements que la labellisation Chronobus de la ligne 32 nécessiterait l’aménagement des autres carrefours de l’axe du Bd Schuman.

-          À la question sur la possibilité d’une voie de circulation partagée bus/voitures entre le pont du Cens et les Collines du Cens (à l’instar de celle existant tramway/voitures à hauteur de l’arrêt Poitou de la ligne 3), la TAN a précisé que les flux de véhicules étaient ici trop importants pour envisager une telle hypothèse, flux qui était mécaniquement augmenté au moindre problème de circulation sur le périphérique proche.

-          À la question sur la possibilité de créer un site propre pour la ligne 32 en milieu du Bd Schuman, la TAN a répondu que la largeur du couloir dédié serait au minimum de 4 mètres, et que les vélos ne pourraient pas emprunter ce couloir central (or les couloirs de bus doivent également servir de voies pour les cycles).

-          La congestion étant importante sur le tronçon rond-point de Rennes – Pont du Cens, quel pourra être l’apport du Chronobus ? Les objectifs (meilleure régularité, fréquence…) pourront-ils être tenus ?

-          La ligne 32 est tellement retardée par la congestion automobile que les riverains des Collines du Cens préfèrent rejoindre une station de tramway pour se rendre au centre ville.

-          L’absence de bus après 21h est dommageable, et incite à prendre la voiture.

-          La ligne 12 reliant le quartier à la gare est très utilisée. Est posée la question des amplitudes horaires (notamment le soir) et des correspondances horaires avec les trains.

 

Les remarques recueillies ci-dessus permettront aux techniciens de la ville de Nantes et de Nantes Métropole de travailler sur une ou plusieurs hypothèses d’aménagement qui seront présentées lors d’une prochaine réunion du groupe projet au mois du juin.

 

Ppt Collines du Cens 1

Ppt Collines du Cens 2

 

Ppt Collines du Cens 3

Ppt Collines du Cens 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL - dans Quartier Breil Barberie
commenter cet article

commentaires

schweitzer 11/05/2010 12:20


à Montréal il existe bien un partage bus et voitures aux heures de pointes quand on veut on peut merci


Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas