Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 17:48

J'ai organisé en tout début d'après midi, une conférence de presse au nom du groupe Ensemble pour Nantes sur le prêt à taux zéro (PTZ) de Nantes Métropole :  

- En raison des risques importants pesant sur le Prêt à taux Zéro de Nantes Métropole,

- Car il n’y a plus de PTZ de la Métropole depuis le 1er avril,

- Et parce que le groupe Ensemble pour Nantes est une opposition constructive et attachée au développement durable.


Le Bilan des bénéficiaires du  PTZ de Nantes Métropole fait ressortir les éléments suivants :

§     Un apport personnel faible

§     Des ménages jeunes : 29 ans en moyenne

§     Des acquisitions majoritaires dans l’ancien, près de 79% ;

§     Des acquisitions qui se répartissent sur l’ensemble de l’agglomération nantaise avec une prépondérance de la ville centre (plus de 50%) ;

§     Une subvention moyenne par prêt de 8 220 € ;

§     Investissement moyen de 146 000 €.

Depuis septembre 2006, Nantes Métropole a délivré 2 782 prêts à taux zéro pour un coût total de 22 877 205€.


Les nouvelles orientations voulues par le Président de Nantes Métropole.

Le président de Nantes Métropole souhaite restreindre les conditions d'éligibilité du Prêt à taux zéro.

Pour le Groupe Ensemble pour Nantes, cette décision, alors même que l’État a annoncé le doublement de son Prêt à taux zéro pour les acquisitions dans le neuf, que le Président de Nantes Métropole s’apprête à prendre est injuste (car elle touche les jeunes, les personnes en difficulté, casse la chaîne du parcours résidentiel et empêche de libérer des places dans le parc social), basée sur de mauvais arguments (il n’y a aucun effet d’aubaine sur l’ancien), constitue un véritable désengagement de la Métropole et elle révèle une méconnaissance de la réalité du marché immobilier et des attentes et des besoins des habitants, notamment jeunes, de la métropole.

Jean Marc Ayrault doit dire clairement les choses :

- soit il n’a plus les moyens de sa politique ;

- soit il ne veut plus favoriser l’accès à la propriété ;

- soit il considère que les plafonds de ressources sont trop élevés.

Mais l’argument « État » ne peut être utilisé pour justifier sa décision.


Les propositions chiffrées du Groupe Ensemble pour Nantes :

1.   Réorienter le PTZ NM sur le logement ancien en conservant les mêmes conditions financières d’éligibilité (soit 23 688 € pour une personne seule ; 31 558 € pour un couple).

Soit une enveloppe de 9,1 M€ en année pleine sur la base de l’année 2008.

2.   Supprimer le PTZ NM sur le logement neuf puisque l’État double son PTZ sur le neuf ;

Soit une économie de 2,4 M€ en année pleine sur la base de l’année 2008.

3.   Travailler avec les bailleurs sociaux pour leur accorder des PTZ pour la mise en œuvre de la rénovation thermique des logements sociaux.

Prévoir une enveloppe de 1 M€ en année pleine permettant la rénovation de 1000 logements par an et se fixer comme premier objectif de rénover tous les logements émettant plus de 150 Kwh/m²/an.

Ainsi, il restera 1,4M€ d’économie que nous proposons de garder pour rembourser la dette.

Ainsi, la Métropole prend en charge la rénovation des logements consommant entre 150 et 230 kwh/m²/an dans la mesure où l'État assure, grâce au Grenelle de l'environnement, la rénovation des 800 000 logements sociaux émettant plus de 230 kwh/m²/an en France.

La Métropole et la Ville de Nantes sont particulièrement concernées par ces problèmes de normes thermiques dans le logement social, puisque 80% du parc social a été construit avant 1989, époque à laquelle les normes n'existaient pas!

Cette dernière mesure est une mesure environnementale (les actions en faveur de l'habitat doivent être prioritaires!), sociale (ce sont les plus en difficulté qui vivent dans les logements les moins aux normes) en faveur du pouvoir d’achat des ménages (la baisse de la facture énergétique est immédiate dès les travaux réalisés). 


Aujourd'hui, nous interpellons le Président de Nantes Métropole auquel nous enverrons un courrier avec nos propositions en lui demandant de mettre celles-ci à la discussion du Conseil Communautaire du 19 juin prochain.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas