Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 13:44

Madame la Présidente,

Chers collègues,

 

Dans le prolongement du débat "La Loire et nous", il est proposé aujourd'hui de lancer la consultation internationale pour l'aménagement de l'Esplanade de la Petite Hollande (en décalage par rapport aux engagements pris tablant sur un lancement en 2015, mais passons !)

 

Je crois que nous avons ici un dossier majeur qui doit nous permettre collectivement d'imaginer et de construire le Nantes de demain.

Car l'enjeu est d'importance !

 

La Place de la Petite Hollande est une place emblématique de la Ville de Nantes, mais qui reste figée dans les conceptions urbaines et architecturales du siècle dernier.

Cette place immortalisée dans le patrimoine nantais par Jacques Demy dans Lola (en 1960) doit incontestablement changée.

 

Aujourd'hui, force est de constater que cette Place n'est plus attractive, ne joue plus le rôle qui devrait être le sien.

 

Cette Place de 8 hectares, livrée à la voiture, aux stationnements en surface sur plus de 4 hectares, offre des potentialités extraordinaires.

 

Il est nécessaire de travailler pour que demain le secteur Gloriette / Petite Hollande soit le lien, un lien devenu naturel, entre le Cœur historique de Nantes et le Cœur élargi, l'île de Nantes.

 

S'il faut bien évidemment rester ouverts aux idées et visions extérieures que ne manqueront pas d'apporter les équipes pluridisciplinaires qui se présenteront, nous ne pouvons pas nous en remettre totalement à elles.

 

Il faut fixer un cadre, une vision, une ambition et ne pas attendre que ce cadre, cette vision, cette ambition soient déterminés par un architecte aussi talentueux soit-il.

 

Selon nous, la place de la petite Hollande de demain doit donc répondre à plusieurs enjeux :

1) conserver des stationnements indispensables à l'attractivité du Cœur de ville tout en mettant un terme aux stationnements en surface qui sont une aberration architecturale, patrimoniale et environnementale.

2) faire du slogan "la ville verte" une réalité en mettant un terme à l'ultra-minéralité de ce secteur. Le travail sur les berges de la Loire et sur l'Ile de Nantes dans le cadre de la nouvelle maîtrise d'œuvre, doit irradier le secteur Gloriette / Petite Hollande.

3) adopter une vision d'ensemble pour une véritable cohérence sur le carré Île de Nantes - Bas Chantenay - ZAC des Iles - Gloriette/Petite Hollande. On ne peut pas traiter ce secteur sans l'insérer dans un périmètre plus vaste. Il faut une vision d'ensemble qui manque à ce jour.

4) ne fermer aucune idée, aucune opportunité sur une nouvelle offre commerciale créatrice de lien, d'attractivité, et d'activité économique.

5) enfin mais cela est prévu associer les utilisateurs, les usagers, les riverains aux réflexions.

 

Je le redis, nous avons l'opportunité de construire le Nantes de demain. Cela nécessite une ambition et une vision. Notre Groupe prendra toute sa part dans cette construction.

Je vous remercie de votre attention.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas