Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 10:50

Le matraquage fiscal s’impose partout ; les promesses de campagne de Mme Rolland ont bel et bien vécu

Après la hausse des tarifs du stationnement (associée à l'extension du périmètre payant), les hausses successives des tarifs de la TAN, la taxe sur les résidences secondaires, l'annonce de la hausse des impôts en 2016, c’est maintenant l’industrie hôtelière qui va subir une hausse de la taxe de séjour : Nantes Métropole a annoncé cette semaine aux hôteliers l’augmentation prévue de la taxe de séjour en 2016. Cette hausse atteint les 100% pour certaines catégories d’établissements.

Sous la précédente mandature, la Ville a progressivement écarté les professionnels de la filière de l'élaboration de la politique touristique en les confinant dans un "Conseil des Acteurs du Tourisme" à vocation simplement consultative lors de la création de la Société Publique Locale du Voyage à Nantes. C'est la double peine pour les hôteliers nantais, qui n'ont pas leur mot à dire mais doivent subir des taxes supplémentaires !

Rappelons que ces acteurs économiques du tourisme, que Jean Blaise traitait de « chantre[s] du libéralisme » il y a un an, représentent 2 000 emplois directs et indirects non-délocalisables dans notre agglomération.

Alors que Johanna Rolland s’était engagée à ne pas augmenter les impôts, son double langage entame chaque jour la confiance que lui ont accordée les Nantais.

Communiqué diffusé le 25/09/2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien BAINVEL

Présentation

  Photo JB 3

Conseiller Municipal de Nantes
Elu du quartier Breil Barberie
Chargé des questions environnementales

Recherche

Pour me contacter

Mairie de Nantes
2, rue de l'Hôtel de Ville
44094 Nantes Cedex 1
02.40.41.92.07
julien.bainvel@mairie-nantes.fr

A vos agendas